Agent of my heart ! - T 4

Agent of my heart 4

Malgré leur amour, Chitose refuse de mettre en péril la carrière de Sena en entretenant une relation avec lui. L’acteur, loin de renoncer à la jeune femme, décide de consolider sa carrière et accepte de jouer dans une romance... homosexuelle. Mais en voyant le jeune homme et sa co-star ensemble, le doute s’installe et la manager pourrait bien revenir sur sa décision... Chitose et Sena auront-ils droit à leur happy ending ?

Avis


Une lecture sympathique à lire avec le dernier tome d’Agent of my heart qui ne compte que 4 tomes.

J’aurais apprécié un tome supplémentaire pour approfondir certains points notamment concernant Chitose et son traumatisme. Néanmoins, nous avons bien une conclusion à l’histoire avec des nouvelles perspectives pour nos tourtereaux, c’est une belle fin.

Les personnages sont touchants même s’ils restent maladroits. Chacun veut bien faire mais ce n'est pas toujours évident. Chitose ne souhaite pas être un frein à la carrière d’acteur de Sena. Elle doute donc beaucoup et elle est prête à sacrifier son amour. Mais qu'en pense Sena ? Leur relation franchit un cap important mais ils doivent garder leur relation secrète, ce qui est frustrant. Quand on aime, nous n’avons pas envie de se cacher. Le lien professionnel manager / acteur va-t-il changer ? Que peuvent-ils faire pour être ensemble sans contraintes professionnelles ? Des épreuves vont encore les attendre mais leur amour est sincère et fort. Ils ont évolués ensemble et chacun pousse l’autre à ne pas renoncer à sa carrière.

Côté graphisme, nous reconnaissons immédiatement le style de Maki Enjoji. Ses personnages ressemblent aux personnages de ses autres titres. Les visages des personnages sont soignés et nous ressentons bien leurs différentes émotions. Le découpage des planches est efficace.

Ce n’est pas mon titre préféré de la mangaka, mais il se laisse lire avec plaisir. N’hésitez pas à le découvrir vu qu’en plus c’est une série courte.

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 22 décembre 2021.

Editeur

Kazé

Merci aux Editions Kazé pour cette lecture en service presse.