Baltzar - T 6

Baltzar T 6

Baltzar et sa troupe parviennent enfin à rejoindre le quartier général des opérations de l’armée de Weiβen. Ils sont accueillis en héros par les parlementaires du Baselland qui ont eu vent de leurs exploits. C’est au milieu des tranchées, pendant le siège d’une forteresse du Holbaek, que Baltzar rencontre une jeune journaliste de Weiβen, Annelise, qui va lui faire des révélations incroyables.

Avis

Un 6e tome de Baltzar toujours aussi passionnant à lire. 

Suite à la deuxième campagne du Norden-Trade et à la bataille contre l’armée du Holbaek, Baltzar et les jeunes cadets de l’école militaire rejoignent le quartier général où ils sont accueillis en héros. Baltzar fait alors la connaissance d’AnneLise, une jeune journaliste qui va lui faire d’importantes et surprenantes révélations…

Le tome précédent nous avait plongé au cœur de la bataille, cette fois, ce volume met essentiellement l’accent sur le côté politique et diplomatique du conflit avec notamment quelques complots destinés à intensifier la guerre au lieu de privilégier la paix.

De nouveaux enjeux apparaissent et nous voyons à quel point le scénario est bien ficelé au regard des nombreuses forces en présence sur l’échiquier politique notamment avec la conférence internationale. Le moindre petit détail verbal et / ou les agissements de certains hommes représentants les pays concernés par le conflit sont importants car nous devinons que cela aura des répercussions  sur l’avenir. Baltzar et Liebknecht vont se retrouver au cœur du conflit mais quelle décision va prendre Baltzar ? La conférence internationale va-t-elle parvenir à un accord ou non ?

L’histoire est captivante à suivre et la narration est parfaitement claire. Nous avons quelques rebondissements intéressants et surprenants notamment avec Baltzar.

Les cadets ne sont pas en reste. Helmut est bien mis en valeur, son personnage est vraiment maîtrisé et nous constatons son évolution au fil des tomes. Nous remarquons encore une fois que Baltzar a une place importante aux yeux de ses élèves même s’il n’appartient pas à leur pays.

La thématique de la guerre est toujours aussi bien exploitée avec cette fois-ci l’aspect diplomatique.

Le découpage des planches est efficace et l'histoire est bien rythmée. Graphiquement c'est absolument magnifique, il y a beaucoup de soins apportés dans des détails (décors, uniformes...). Les jaquettes sont toujours aussi soignées et nous avons une illustration en couleur en première page.

Baltzar est une de mes séries coup cœur de l’éditeur Meian, j’attends toujours la suite avec impatience.

N'hésitez pas à découvrir cette série surtout si vous aimez les seinen historiques et l'action !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 20 octobre 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.