Bungô Stray Dogs - T 13

Bungô Stray Dogs 13

Les détectives armés apprennent grâce aux informations de Katei et du mystérieux Natsume que Dostoïevski se cache dans une mine désaffectée de Yokohama. Sous les ordres de Dazai, Atsushi et Akutagawa s’infiltrent à l’intérieur, mais se retrouvent face à l’auteur du virus « Cannibalisme » – Pouchkine, ainsi qu’au grand Chambellan de Dostoïevski – Gontcharov. Vont-ils parvenir à les terrasser pour sauver leurs patrons respectifs ?!

Avis

Une très bonne lecture avec ce tome 13 de Bungô Stray Dogs. Dès la jaquette, nous devinons qu'Atsushi et Akutagawa en seront les héros. L’histoire est toujours aussi captivante !

Atsushi (Agence des Détectives armés) et Akutagawa (Mafia portuaire) sont contraints de faire équipe alors qu'ils ne s'entendent pas du tout. Aucun des deux ne peut refuser un ordre de Dazai qu'ils respectent. C'est sous ses directives qu'ils s'infiltrent dans une mine désaffectée à la recherche du créateur du virus "cannibalisme" qui empoisonne petit à petit Fukuzawa, le patron de l’Agence des Détectives armés, ainsi que Mori, le boss de la Mafia portuaire. Leur deuxième objectif est de mettre la main sur leur ennemi de l'ombre, Dostoïevski. Atsushi et Akutagawa vont-ils parvenir à former un duo efficace face à de redoutables ennemis ? Quels dangers les attendent dans cette mine ? Parviendront-ils à sauver leurs deux patrons à temps ? Dostoïevski sera-t-il enfin arrêté ?

Trois-quarts du tome met en avant deux personnages-clés, Atsushi et Akutagawa. Malgré leur mésentente, ils forment un duo époustouflant, ils ont chacun bien évolués depuis le début de la série. Atsushi a un peu plus confiance en lui et Akutagawa est moins sanguinaire, il se remet peu à peu en question. Bien qu'ils se détestent et sont à un cheveu de se battre entre eux, ils ont chacun conscience de l'importance de leur mission. Malgré leur rivalité, nous comprenons que chacun reconnait la force de l'autre. Leurs petites confrontations verbales, qui sont régulières au fil des chapitres, apportent un peu de légèreté à l'histoire alors que l'heure est grave. Certaines répliques sont vraiment drôles. Akutagawa a toujours ce besoin de reconnaissance vis à vis de son mentor Dazai. Celui-ci reconnait qu'ils forment un duo exceptionnel du même type que celui qu'il formait lui-même avec Chuya. Les ennemis, membres des "souris dans la maison de la mort" ont des pouvoirs impressionnants. Ce ne sera pas facile de les arrêter, alors que le temps est compté...

La lecture est palpitante avec la course poursuite entre notre duo et Pouchkine, le créateur du virus, ainsi qu'avec la lutte contre le grand chambellan Gontcharov. L’histoire est parfaitement rythmée, nous ne nous ennuyons pas un seul instant. Le scénario est parfaitement ficelé. C’est un régal de le lire

Les graphismes sont toujours soignés. Le découpage des planches est efficace et les visages des personnages sont expressifs. Les combats sont parfaitement mis en scène.

L'arc avec l'histoire du virus se termine mais Dostoïevski n'a pas dit son dernier mot... La fin du tome nous promet encore beaucoup de rebondissements pour la suite !

Je vous rappelle également que la saison 3 de l’animé est disponible gratuitement sur Crunchyroll. Trois chapitres de ce tome correspondent  au dernier épisode intitulé "Echo". A partir de ce tome, nous avons donc la suite de la saison 3 !

N'hésitez pas à vous plonger dans cette série qui est vraiment très riche et originale !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 1er novembre 2019.

Editeur

ototo
Merci à Ototo Manga pour ce tome reçu en service presse.