Chacun ses goûts – T 3

Chacun ses goûts - T 3

Ao rentre dans sa région natale pour voir son petit neveu. Il appréhende de croiser sa mère qui est égoïste et avec qui il ne s’entend pas spécialement bien. Haru l’encourage en lui remettant un bento. Ao décide de faire un premier petit pas grâce à la dose de courage qu’il tient dans ses mains.
.

Avis

Une lecture toujours aussi sympathique avec ce tome 3 de Chacun ses goûts.

Les personnages sont approfondis et se dévoilent de plus en plus.

Dans le premier chapitre, nous nous intéressons d’abord à Rio, qui adore Ao qu’elle connaît depuis qu’elle est née. Elle a décidé de venir dormir chez nos deux colocataires. C’est amusant de voir qu’elle est un peu jalouse d’Haru alors qu’elle s’entend parfaitement avec elle. Peut-être que cette enfant veut vérifier la nature de la relation entre Ao et Haru ? En tout cas, c’est l’occasion de découvrir son passé.

Une autre partie du volume est consacrée à Ao et ses relations avec sa famille. Il décide d’aller voir sa sœur et son bébé, profitant de l’absence de sa mère qu’il appréhende de revoir. Evidemment cela ne se passe pas comme prévu. Le passé d’Ao est un peu plus révélé et nous comprenons bien pourquoi il semble éloigné de sa famille. Sa mère a l’esprit très fermé et elle n’a jamais compris son fils qu’elle considère comme « anormal ». Heureusement il peut compter sur le soutien de sa sœur. Nous constatons que sa cohabitation avec Haru le rend heureux car il est accepté tel qu’il est.
 
Puis nous suivons des petits instants tranche-de-vie et ils continuent d’échanger des bentô. Au travail, Haru s’entend toujours bien avec son collègue Hamura avec qui elle mange aussi ses bentô. Elle décide même de l’inviter au bar afin qu’il fasse connaissance d’Ao. Mais comment va réagir le jeune homme ? A-t-il l’esprit ouvert ou non ?

C’est avec plaisir que nous voyons les personnages évoluer, leur monde s’ouvre de plus en plus et ils peuvent rester eux-mêmes tout simplement. Il se dégage beaucoup de bienveillance et de chaleur dans le récit et les liens ne cessent de se resserrer.

Les petites recettes de bento sont toujours appréciables et vous feront saliver.

C’est vraiment une lecture très douce. J’attends déjà la suite avec impatience.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 26 août 2021.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.