Check Me Up ! - T 6

Check me up ! - T 6

Le soleil est dans les cœurs, mais de graves perturbations se profilent à l’horizon ! Nanase et Kaïri filent le parfait amour, mais leur bonheur est bientôt dérangé par la fugue inattendue de Ryûko. Décidée à prendre soin de son cher docteur, la jeune infirmière nage dans l’incompréhension lorsque ce dernier refuse son aide. De plus, un nouveau médecin fait son entrée dans le service de pneumologie. Sa ressemblance frappante avec la défunte petite amie de Kaïri va semer le trouble…

Avis

Une lecture sympathique avec ce T 6 de Check Me up ! qui est l’avant-dernier de la série.

Le début du tome nous permet d’en apprendre un peu plus sur Ryûko et sa vie privée. Elle devra faire face un jour ou l’autre à ses parents... C’est sympa d’en apprendre plus sur elle. Ensuite nous continuons de suivre la vie quotidienne du service de pneumologie de l'hôpital, l'arrivée d'un nouveau médecin va semer le trouble pour certains personnages...

La relation Nanase / Kaïri évolue doucement même si Nanase est beaucoup trop dépendante de son bien aimé. Elle reste encore un peu trop immature en acceptant de faire passer son intérêt après celui du Dr Tendô. Heureusement, elle y réfléchit un peu plus en prend une bonne décision même si ce sera difficile mais l’amour et la confiance sont bien là entre eux. C’est intéressant de voir le docteur reprendre ses recherches, cela lui permettra de tourner enfin la page de son passé pour se consacrer au présent et à l’avenir.

La fin du tome avec Nishi m’a beaucoup fait rire, je ne m’y attendais pas du tout, j’ai dû faire la même tête que les personnages principaux !

Côté graphisme, nous reconnaissons immédiatement le style de Maki Enjoji. Les visages des personnages sont soignés et nous ressentons bien leurs différentes émotions. Le découpage des planches est efficace. Il y a beaucoup de sensualité dans les scènes un peu plus intimes.

N'hésitez pas à découvrir ce josei, vous passerez un bon moment de détente !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 6 juin 2020.

Editeur

Kazé