Demon Slayer - T 10

Demon Slayer - T 10

Le démon qui semait la terreur dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara n’est autre que Daki ! Après avoir fusionné avec son obi, qui renfermait déjà une partie de son pouvoir, la sixième lune supérieure est plus puissante que jamais. Quand elle attaque Tanjiro, ce dernier tente de faire face en utilisant la danse du dieu du feu.
Cependant, les efforts de notre héros sont tels qu’il est sur le point de s’écrouler. Pour le protéger, Nezuko et Uzui prennent alors la relève mais le combat tourne rapidement au cauchemar…

Avis

Une lecture intense avec le tome 10 de Demon Slayer que j'ai lu en numérique sur izneo. L'arc se déroulant dans le quartier des plaisirs s'intensifie et continuera dans le prochain tome !

Tanjirô, Inosuke et Zenitsu se sont infiltrés dans des maisons de courtisanes afin de retrouver les trois épouses de Tengen Uzui, le Pilier du son. Ils savent désormais qui se cache derrière ces disparitions et cet adversaire est redoutable. Tanjirô se retrouve seul à lutter contre la sixième Lune Supérieure mais malheureusement sa technique de la danse du dieu du feu n'est pas suffisante, il est clairement en danger en atteignant ses limites mais il reste déterminé à lutter de toutes ses forces (comme nous le voyons sur la couverture du tome). Comment ce duel va-t-il se terminer ? Va-t-il recevoir du soutien lors de ce combat ? Cela risque-t-il d'avoir d'autres conséquences inattendues ?

Les personnages sont charismatiques, ils n'abandonnent pas, ils vont jusqu'au bout de leur force pour se battre. Ils sont tous impressionnants !

Le scénario est bien ficelé, il y a beaucoup d'actions et de rebondissements. L'ensemble du tome est riche en combats qui ne cessent de nous surprendre, c'est surtout à partir de la deuxième moitié du volume que nous voyons le Piler du son en action, quelques scènes de son passé et de sa famille nous sont également révèlées, c'est intéressant et cela explique sa personnalité. 

Le découpage des planches est efficace et dynamique. Le style graphique correspond bien à l'ambiance de la série. Les visages des personnages sont expressifs. Les scènes de combats sont époustouflantes et bien rythmées !

Ce shonen est vraiment addictif et je ne peux que vous le recommander ! Vivement la suite !

La série est terminée au Japon en 23 tomes.

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 22 août 2020.

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Editeur

Visitez le mini-site dédié à la série

Lu en version numérique sur izneo

izneo