Demon Slayer - T 7

Demon Slayer T 7

Tanjiro, Zenitsu, Inosuke se sont enfin remis de leurs blessures grâce aux soins prodigués par les guérisseuses de Shinobu et l’entraînement récupérateur. Ils ont également appris la puissante technique du souffle perpétuel.
Ce pouvoir leur sera d’une grande aide pour leur prochaine mission à bord du mystérieux train de l’Infini.

Avis

Demon Slayer 7

Une lecture intense avec le tome 7 de Demon Slayer que j'ai lu en numérique sur izneo. L’arc du train infini commence, nous avons donc la suite de l’animé à partir de ce tome. Cet arc sera adapté prochainement en film d’animation.

Tanjiro, Zenitsu et Inosuke terminent leur convalescence chez Shinobu, un des 9 Piliers. Ils ont pu suivre un entrainement rigoureux pour parvenir à maîtriser le souffle perpétuel. Mais ils n’ont pas le temps de se reposer davantage, ils reçoivent rapidement une nouvelle mission à destination du « train de l’infini », ils y rejoignent Rengoku, le Pilier de la flamme. Plusieurs personnes ont disparus à bord de ce train, il est possible que ce soit l’œuvre d’un démon, les trois jeunes pourfendeurs, Nezuko et Rengoku réussiront-ils à démasquer le coupable ? 

Nous faisons plus ample connaissance avec Rengoku qui est puissant et charismatique. Nous découvrons également son passé et sa famille. Tanjiro, Zenitsu et Inosuke le considèrent rapidement comme leur maître et le respectent. Néanmoins c’est surtout Tanjiro et ses deux camarades qui sont bien mis en avant. Chacun devra lutter contre le démon qui utilise une pratique particulière…

L’humour est bien présent surtout au début sous l’impulsion d’Inosuke qui découvre pour la première fois un train. Ses réactions sont très drôles comme celles de Tanjiro.

Le découpage des planches est efficace, c'est rythmé et bien mis en scène. Le style graphique correspond bien à l'ambiance de la série. Les visages des personnages sont expressifs et nous voyons toujours la détermination sur les traits des personnages. Le chara-design des démons est réussi et original. Les scènes de combats sont époustouflantes et ce n’est pas fini, cet arc devrait se terminer dans le tome 8.

Ce shonen est vraiment de plus en plus addictif !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 16 juin 2020.

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Editeur

Visitez le mini-site dédié à la série

Lu en version numérique sur Izneo

izneo