Dog End - T 5

Dog End 5

Alors que la guerre de succession du clan Jingu atteint son paroxysme, Mana reste la proie toute désignée par une horde d’assassins venus du monde entier. Pour sauver la jeune fille, d’anciens ennemis sont contraints de s’allier…

Tous deux adossés à d’influentes organisations, Kuro, l’assassin légendaire, et l’inspecteur Hatori feront face à leur destin, ainsi qu’à celui de Mana !

Avis

Voici déjà le dernier tome de ce seinen qui aura été riche en action dans les tomes précédents. Par contre, ce dernier tome nous laisse un peu sur notre faim. Je me demande si la fin n'a pas été précipitée par l'auteur car cela se termine tellement vite même s'il y a une conclusion (qui était prévisible) à l'histoire.  

D'anciens ennemis ont changé de camp et se consacrent désormais à la protection de Mana, qui est toujours poursuivie par des assassins pour l'héritage. Les personnages principaux, le flic Hatori et Black Dog apparaissent peu finalement. L'action est focalisée sur des combats entre Mia et Shao Ya, puis Nadeshiko et Ayamé entre autres. 

Le découpage des planches est très dynamique. Les visages sont expressifs et les combats parfaitement mis en scène.

Il y a beaucoup trop de personnages, du coup nous sommes rapidement perdus. Il aurait été intéressant de proposer une galerie des personnages car à force, il est difficile de s'y retrouver.

Cette série courte en 5 tomes avait du potentiel mais la fin a un peu un goût d'inachevé, un peu comme si c'était seulement la fin d'un arc. C'est un peu dommage car les trois premiers tomes étaient vraiment intéressants. 

Si vous aimez les manga avec de la baston, cela peut vous plaire.

Note : 3/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 9 novembre 2019.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.