Egregor - T 2

Egregor - T 2

Le Réveil du Passé.
À l’issue de la Moisson nocturne, Foa, Raust, Pilin et Hatal sont séparés et projetés dans une toute nouvelle vie.
Si leurs destinations respectives n’ont rien en commun, tous les quatre doivent faire leurs preuves dans un monde qui leur est encore inconnu, et où ils vont découvrir, souvent malgré eux, des vérités qui bousculeront leurs conceptions et leurs repères...

Avis

Ex-libris Egregor

Une bonne lecture avec ce deuxième tome d’Egregor, je continue d’être conquise par cette histoire, c’est très prometteur.

Suite aux événements tragiques du tome 1, Foa ne cesse de faire des cauchemars, il se sent coupable d’avoir survécu. Il a été séparé des ses trois amis. En réalité, chacun d’eux a été confié à une institution par la Faux de l’Adoration Alkonost en fonction de leurs capacités. Foa est au Rempart du Salut, l’école des Egides ; Raust au Repaire de l’Adoration avec les Faucheurs ; Pilin à l’Ecole de l’Acuité où il se perfectionne au tir à l’arc et Hatal rejoint la Guilde de l’Arcane. Nous suivons leur vie chacun de leur côté lors de leur apprentissage. Aucun d’eux ne sait si les autres sont encore en vie mais ils sont déterminés à se venger.

Ce tome permet surtout d’approfondir l’univers fantasy en nous montrant l’évolution des quatre personnages principaux lors de leurs entraînements respectifs. Chacun d’eux doit devenir plus fort et ils sont motivés pour y parvenir même si ce n’est pas toujours évident. Leurs compagnons d’entrainement ne se montrent pas forcément sympathiques envers eux. Chacun doit faire ses preuves.

Certaines scènes sont un peu trop rapides surtout au début avec l’apparition de Fara auprès de Foa... Il faut également être concentré pour assimiler certaines explications, notamment concernant le système d’énergie ou le "foyer" de l’âme. Nous comprenons de quoi il s’agit en même temps que les héros.

Plusieurs mystères entourent plusieurs personnages, il reste encore de nombreuses questions sans réponses mais nous sentons déjà que le scénario est bien ficelé et que l’auteur Jay Skwar sait où il va. Son univers est riche et l’histoire a le temps de se poser en présentant les différents personnages et le contexte. Il y a déjà quelques rebondissements très intéressants notamment autour d’une certaine naissance. Cela éveille bien l’intérêt du lecteur. Je ne vous en dis pas plus, je ne voudrais surtout pas spoiler. Je vous invite à vous plonger dans ce tome.

Graphiquement, c’est beau et bien rythmé. Les visages sont expressifs et montrent bien les émotions des personnages notamment pour la colère.

L’édition est de qualité incluant 12 pages en couleurs au début. L’éditeur offre également un ex-libris. Il est intéressant de lire le long résumé du tome 1 et la présentation des personnages afin de se replonger dans l’histoire.

A la fin du tome, nous sommes invité à lire le Journal de Foa sur le site de l’éditeur afin d’en apprendre plus sur la vie de Foa lors de son apprentissage et son ressenti face aux événements. Cette lecture permet d’approfondir certains points qui n’apparaissent pas dans l’intrigue principale. J’ai bien apprécié cette lecture du Journal de Foa, cela complète bien l’histoire. Attention, il faut lire ce journal après la lecture du tome 2 et pas avant car il fait référence à des événements qui se déroulent dans le tome. En tout cas, c’est une très bonne idée de la part de l’auteur et de l’éditeur. 

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 22 mai 2019.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.

 Lire le Journal de Foa

Journal de Foa