Egregor - T 5

Egregor - T 5

Les officiers de Waldgarth font de leur mieux pour réfréner l'avancée des Faucheurs sans l'aide des Égides, qui sont aux prises avec les Ramasseurs. Quant à Foa et ses compagnons, ils voient s'offrir à eux une occasion inespérée de quitter la cité afin de se mettre en route pour la Fosse de la Damnation. De son côté, Hatal recherche le pirate qui a assassiné ses parents. Son investigation l'a mené jusqu'à un village côtier, où il se retrouve impliqué lui aussi dans la Guerre de l'Éclipse...

Avis

Une lecture toujours aussi sympathique à lire avec le tome 5 d’Egregor.

Les officiers de Waldgarth tentent de repousser les Faucheurs qui profitent de l’absence des Egides pour les attaquer. Ceux-ci sont retournés dans leurs villes et villages pour protéger les habitants. Malheureusement ils ne trouvent que des cadavres et ils doivent faire face aux Moissonneurs qui récupèrent leur butin. Pendant ce temps, les habitants de Waldgarth peuvent s’enfuir en bateau, parmi eux se trouve Foa et ses compagnons qui ont réussi à monter à bord, ils souhaitent partir à la recherche de la mère de Foa qui est détenue dans la Fosse de la Damnation. De son côté, Hatal arrive dans un village côtier, il est à la recherche de celui qui a assassiné ses parents. Mais il est rapidement pris à parti par un certain Hengel, un traqueur d'argent de l'école de l'acuité, qui n'apprécie pas les " îlien " mais c'est aussi à ce moment-là que le jeune homme rencontre quelqu’un qui pourrait changer son destin…

L’histoire est toujours aussi bien rythmée et elle se déroule sur plusieurs fronts. Dans ce tome, c’est essentiellement Hatal qui est mis en avant, il est d’ailleurs à l’honneur sur la jaquette. Le scénario est bien ficelé. La quête d’Hatal connote par rapport à ce qui se passe avec l’invasion de Waldgarth par les Faucheurs mais nul doute que son histoire rejoindra l’histoire principale ultérieurement. Le mystérieux Skeggox est bien introduit, cela promet pour la suite ! Pour l'instant, nous n'avons pas revu Raust et Pilin, mais ce dernier devrait réapparaître dans le tome 6 comme annoncé à la fin du tome.

Les graphismes sont soignés et correspondent parfaitement à l’ambiance de la série. Les visages sont expressifs. Les scènes de combats sont très dynamiques et intenses. Le découpage des planches est efficace. Certains effets de mise en scène sont bien amenés. La tension est bien palpable au fil des pages.

L’édition est de qualité avec les premières pages en couleurs, nous avons également une présentation des personnages au début du tome, ce qui s’avère très utile car ils sont très nombreux. La présence d'une carte est également très utile afin de localiser les différents personnages.

Egregor reste toujours aussi captivant, la suite s'annonce déjà prometteuse avec les événements des dernières pages... Quel suspense !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 15 novembre 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.

 Lire le Journal de Foa

Journal de Foa