Elin, la charmeuse de bêtes - T 10

Elin T 10

Elin redoute le pire en constatant que Damiya exerce une emprise implacable sur la jeune Yojeh qui semble ignorer les véritables desseins de son oncle. Elle exprime à Ialu son désir d’aller s’entretenir secrètement avec la jeune souveraine pour lui révéler les raisons qui ont conduit son ancêtre à devenir le premier souverain de la dynastie. Cette histoire, ce n’est pas uniquement celle de son pays, c’est aussi celle de l’ironie du sort des choix de Jeh. Quelle sera la réaction de Seimiya ?

Avis

Voici déjà l’avant-dernier tome d’Elin la charmeuse de bêtes que j’ai lu en numérique sur izneo. L’histoire s’est bien assombrie !

Depuis la disparition de la précédente Yojeh, Elin se trouve dans une situation inconfortable. La nouvelle Yojeh Seimiya est influencée par son oncle Damiya qui veut forcer Elin à enseigner comment elle a dompté les ôjû. Evidemment, la jeune fille refuse malgré les menaces. Avec l’aide d’Ialu, elle parvient à entrer en contact avec la jeune Yojeh. Comment celle-ci va-t-elle réagir en découvrant les origines de son pays et de sa famille ?

Le scénario est bien ficelé, les personnages sont bien maîtrisés et approfondis. Elin est déterminée à dévoiler la vérité sur le passé de l’ancêtre de Seimiya. Son récit est vraiment tragique d’autant que cela a eu d’importantes répercussions sur le destin de nombreuses personnes… C'est aussi l'occasion d'une réflexion importante sur les liens avec les animaux (les ôjû, les tôda) mais aussi avec le peuple d'Elin que nous découvrons un peu plus.

Elin veut changer le contexte actuel et souhaite que Seimiya la comprenne et agisse d’elle-même. Elles parviennent à s’exprimer à cœur ouvert mais la sincérité et la force d’Elin seront-elles suffisantes pour que Seimiya agisse contre son oncle ? Celle-ci semblait avoir un caractère introverti mais finalement ce n’est pas le cas ! C’est parfaitement bien mis en scène.

Ialu aussi commence à réfléchir à sa vie et à ce qu'il a sacrifié lorsqu'il a été forcé d'entrer au service de la Yojeh pour la protéger au péril de sa vie.

Le flashback dans le passé est très intéressant et nous apporte beaucoup d'information en nous présentant d'autres personnages, notamment la jeune fille qui est représentée sur la jaquette.

Les graphismes sont toujours aussi sublimes. Que ce soient les animaux, les personnages ou les décors, tout est soigné et détaillé. Le découpage des planches est efficace.

Le prochain tome sera le dernier, j’ai hâte de découvrir comment cette histoire se terminera.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 29 octobre 2020.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.