Elin, la charmeuse de bêtes - T 7

Elin 7

La visite de la Yojeh au centre de Kazalumu arrive sans encombre à son terme, au grand soulagement des professeurs. Mais alors que les navires de la cour repartent vers la capitale, ils sont attaqués par des soldats à dos de Tôda. Elin, saisissant l’ampleur du danger, vole à leur secours avec Lilan. Les instincts de la bête se réveillent alors...

Avis

Une lecture captivante avec ce septième tome d’Elin, la charmeuse de bêtes que j’ai lu en numérique sur Izneo.

Cette fois nous comprenons parfaitement le lien entre la vie d'Elin et les événements des tomes 2 et 3 qui présentaient des enjeux politiques et diplomatiques autour de la Yojeh. Comme nous le supposions depuis le début de la série, l'histoire s'est assombrie, ce tome est beaucoup plus sanglant et dramatique par rapport aux précédents. La tension est palpable et s'intensifie au fil des pages ! 

La Yojeh visite le centre de Kazalumu et découvre les capacités d'Elin. Mais elle n'est pas la seule à s'intéresser à la jeune Ahlyo, celle-ci a attiré l'attention de Damiya, le neveu de la Yojeh, qui lui fait une proposition et tente même de la séduire. Comment va réagir la jeune femme ? Parviendra-t-elle à se tirer de cette situation délicate face à un membre de la famille royale ? Que va-t-elle répondre à la proposition de la Yojeh qui semble sincèrement intéressée par les Ôjû ? Après le départ de celle-ci, son bateau se fait attaquer par un groupe de Tôda aux ordres de l'ennemi. Témoin de ce drame, Elin n'hésite pas un seul instant à voler au secours du bateau sur le dos de Lilan...

Les personnages sont toujours aussi intéressants et sont bien exploités. Damiya n'hésite pas à faire du chantage à Elin pour qu'elle succombe à son charme. Ialu, de son côté, semble aussi intrigué par Elin, il reconnait son courage et il se montre lui aussi téméraire face au danger. Elin fait preuve de beaucoup de détermination. Après la visite de la Yojeh et de Damiya qui fut riche en émotion, elle s'élance pour sauver des vies malgré qu'elle ait conscience du danger... Les relations entre les personnages évoluent bien notamment entre Elin et Ialu. 

L’histoire est toujours aussi intéressante et bien rythmée. L'univers de la série continue de se développer et plusieurs enjeux apparaissent autour de la Yojeh mais aussi autour des Ôjû. Nous voyons bien que les Tôda sont les ennemis jurés des Ôjû. Les actes d'Elin et le fait qu'elle soit parvenue à apprivoiser ces créatures risquent d'avoir des conséquences ultérieurement. Elle va aussi devoir faire face au regard des autres non seulement en tant qu'Ahlyo mais aussi comme celle qui a volé sur le dos d'un Ôjû... Cela promet pour la suite ! 

Graphiquement, c’est joli, les traits des personnages et des créatures sont soignés. Les combats sont bien mis en scène. Les planches sont bien découpées et nous proposent de jolies scènes. Nous voyons toute la tendresse et la confiance qui existent entre Elin et les Ôjû. Les émotions des personnages se lisent parfaitement dans leurs regards et leurs sourires.

Ce shonen m’a conquise et je vous invite à le découvrir si ce n’est pas déjà fait. Le manga est terminé en 11 tomes.

J’attends la suite avec impatience !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 26 janvier 2020.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.