Elin, la charmeuse de bêtes - T 8

Elin T 8

La Yojeh, en convalescence à la résidence du seigneur de Kazalumu depuis l’attaque surprise des cavaliers à dos de tôda, fait parvenir une invitation à Elin pour la remercier de son intervention qui lui a sauvé la vie. Mais une fois sur place, on propose à la jeune fille de venir vivre dans la capitale, en compagnie des ôjû de l’école de Kazalumu, afin de veiller sur la famille royale. Les craintes d’Elin se précisent : sa vie d’enseignante est menacée. Saura-t-elle choisir de suivre la voie qui lui permettrait de ne pas mettre sa vie en danger ?

Avis

Une lecture captivante avec ce huitième tome d’Elin, la charmeuse de bêtes que j’ai lu en numérique sur Izneo.

Ce tome est beaucoup plus sombre suite aux événements du tome précédent. Le fait que la Yojeh ait été attaquée risque d'avoir d'importantes répercussions diplomatiques. Arhan est soupçonné de cette attaque mais qu'en est-il vraiment ? Elin a volé au secours de la Yojeh sur le dos de Lilian mettant ainsi en danger son secret concernant les ôjû mais désormais cette action risque de lui coûter cher. La Yojeh et Damiya souhaitent qu'Elin vienne dans la capitale avec les ôjû afin de la protéger. Quelle décision va prendre Elin ? Peut-elle refuser cette requête sans mettre sa vie en danger ? Comment réagira la Yojeh en découvrant la vérité qu'Elin est seule à pouvoir révéler ?

L’histoire est toujours aussi intéressante et bien rythmée. L'univers de la série continue de se développer et plusieurs enjeux apparaissent. Nous avons de nombreuses révélations et d'importants rebondissements. 

Les personnages sont parfaitement maitrisés. Les relations évoluent bien notamment entre Elin et Ialu. Ils se font pleinement confiance désormais et ils se soutiendront sans doute dans les épreuves à venir. Deux autres personnages prennent de plus en plus d'importance, Seimiya, la petite-fille de la Yojeh, et Shunan, le fils ainé d'Arhan, que nous voyons d'ailleurs sur la couverture. Pour l'instant, il est difficile de bien cerner Damiya, quelles sont ses attentions vis à vis de sa nièce et même d'Elin ? Il ne m'inspire pas du tout confiance depuis le début.

La tension se durcie de plus en plus au fil des pages car même le lien entre Elin et son ôjû Lilian est en grand danger. La fin du tome est incroyable et surprenant ! Cela promet pour la suite ! 

Graphiquement, c’est très plaisant, les traits des personnages et des créatures sont soignés. Les planches sont bien découpées et nous proposent de jolies scènes mais nous avons aussi des scènes terrifiantes qui donnent froid dans le dos. Les émotions des personnages se lisent parfaitement sur leurs visages.

Ce shonen m’a conquise et je vous invite à le découvrir si ce n’est pas déjà fait. Le manga est terminé en 11 tomes. 

J’attends la suite avec impatience !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 19 mars 2020.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.