Elin, la charmeuse de bêtes - T 9

Elin T 9

Elin est sommée par Damiya d’enseigner la technique de manipulation d’ôjû à d’autres éleveurs dans le but d’acquérir une force offensive. Malgré le fait qu’elle lui signifie être la seule à en être capable, elle se retrouve à devoir le lui prouver.  Pendant ce temps, Ialu est désormais certain de l’identité de l’instigateur de l’assassinat de Halumiya. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que la vérité ne soit révélée, mais  l’étau se resserre sur lui…

Avis

Une lecture toujours aussi sympathique avec ce neuvième tome d’Elin, la charmeuse de bêtes que j’ai lu en numérique sur Izneo.

Ce tome est beaucoup plus sombre suite aux événements du tome précédent. 

Le lien de confiance qu'Elin était parvenue à tisser avec son ôjû Lilan s'est complètement fragilisé. La jeune femme s'en veut pour ce qu'il s'est passé. Parviendra-t-elle à faire face à l'animal et à affronter sa peur ? Malheureusement cette histoire a également des répercussions sur son entourage. De son côté Damiya lui pose un ultimatum, il veut qu'elle enseigne sa technique de manipulation des ôjû à d'autres éleveurs afin que ces animaux deviennent un arme offensive contre l'armée de Tôda d'Arhan. Cet homme menace la vie de ses proches afin de la forcer à accepter. Quelle décision prendra-t-elle ? Devra-t-elle aller contre ses principes pour protéger ceux qu'elle aime ? Les conséquences risquent d'être dramatiques pour les ôjû mais aussi pour les humains. Pourra-t-elle porter ce poids sur ses épaules ? Pendant ce temps, Ialu a découvert la vérité sur l'instigateur de l'assassinat de Halumiya, mais son ennemi a déjà pris des mesures pour éliminer celui qui est désormais un obstacle pour son ambition. Que va devenir Ialu ? Où peut-il trouver de l'aide et à qui peut-il faire confiance ?

L’histoire est toujours aussi intéressante et bien rythmée. L'univers de la série continue de se développer. Nous avons d'importants rebondissements au fil de la lecture.

Les personnages sont parfaitement maitrisés. Les relations évoluent bien notamment entre Elin et Ialu. Ils ont déjà tellement soufferts...

La tension est bien palpable et nous nous demandons comment les personnages principaux vont s'en sortir. 

Graphiquement, c’est très plaisant, les traits des personnages et des créatures sont soignés. Les planches sont bien découpées. Les émotions des personnages se lisent parfaitement sur leurs visages. Certaines scènes sont très touchantes.

Ce shonen m’a conquise et je vous invite à le découvrir si ce n’est pas déjà fait. Le manga est terminé en 11 tomes. 

J’attends la suite avec impatience !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 15 août 2020.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.