@Ellie - T 9

@ellie T 9

Ellie, une fille dont le hobby est de tweeter ses fantasmes, et Ômi, le plus beau garçon de la promo, sortent ensemble. Ils sont si amoureux qu’ils décident de s’afficher publiquement au lycée. Mais, un jour, le père d’Ellie les surprend en train de s’embrasser et s’oppose à leur relation. Ellie se dispute alors fort avec son père, mais, encouragée par Ômi, elle finit par se réconcilier avec lui. De plus, Ômi fait part de son projet de mariage à la famille d’Ellie ?! Comment va-t-elle réagir à cet événement inattendu ?

Avis

Une lecture toujours aussi pétillante avec @Ellie #jenaipasdepetitami.

Dans la première partie du tome, nous assistons aux fantasmes ("érotiques") d’Eriko suite à la demande en mariage d’Ômi. Elle va s’imaginer leur première fois, elle se demande si cela fait mal et comment cela se passe… Elle est complètement ignorante sur ce sujet, certaines scènes vous feront bien rire. Eriko évolue bien, son regard sur son petit ami change, ce n’est plus seulement le garçon qui la fait fantasmer depuis longtemps, c’est surtout celui qu’elle aime. Elle aimerait donc aller plus loin mais à qui demander conseil ? Nous faisons connaissance avec un autre membre de la famille d’Ômi qui rassurera la jeune lycéenne. C’est amusant de voir les diverses réactions des deux familles. Le père d’Eriko est désespéré de constater que sa fille a grandi, il est trop drôle. Ômi est craquant, il n’a pas d’expérience non plus mais surtout il ne veut rien brusquer, il est sérieux, sincère et il est très attentionné envers Eriko. Ils avancent tous les deux et ne cessent d’évoluer.

Dans la deuxième partie du tome, nous découvrons leurs nouveaux objectifs. Eriko souhaite avoir plus confiance en elle et elle veut aider les autres. Elle est désignée comme représente de la classe pour la fête du sport. Cela lui prend beaucoup de temps et elle n’est plus très disponible pour Ômi. Mais celui-ci a un autre soucis car il se retrouve malgré lui inscrit au 1er concours national lycéen pour désigner le plus beau garçon de la ville… Cela promet !

Les relations entre les personnages évoluent bien, ils sont de plus en plus approfondis. L'histoire reste plaisante à suivre et nous passons un agréable moment de lecture en s'amusant à chaque réaction des personnages. C'est bien rythmé.

L’humour est très présent, que ce soit dans les tweets, les expressions ou les réactions des personnages. Certaines situations sont hilarantes.

Les graphismes sont très doux, le découpage est toujours aussi efficace et soigné. Les personnages sont mignons et rougissent beaucoup. Il y a souvent des petits détails amusants dans les planches. Les expressions d'Eriko ne pourront que vous faire rire.

L'édition est toujours de qualité avec une jolie jaquette pleine de tendresse et des tweets sur la 4e de couverture.

Je continue d’être conquise par ce shojo feel-good. 

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 8 janvier 2021.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.