From End - T 1

From end - T 1

Enseignante au lycée depuis peu, Rui Shinomiya tombe un jour sur une photo précieusement gardée par Rui Hayase, l’un de ses étudiants. Choquée, elle se reconnaît sur le cliché, adolescente, à l’époque où elle était victime d’agressions sexuelles.

Le passé qu’elle avait tout fait pour oublier ressurgit brutalement. C’est un nouvel enfer, pavé de chantage et de manipulation, qui commence…

Avis

Une lecture angoissante avec le T1 de From End Le prix de la liberté de Mitsuo SHIMOKITAZAWA. Cette série est terminée en 3 tomes au Japon. Elle a été prépubliée dans un magazine shojo alors qu'elle est plutôt orientée thriller, ce qui explique que l'éditeur la publie dans sa collection Dark Kana. Et effectivement, l'ambiance est très sombre. C'est pour public averti non seulement parce que c'est sanglant mais aussi parce que le sujet traite de viols, de tentative de suicide... ce n'est donc pas à mettre entre toutes les mains. 

Rui Shinomiya est une jeune enseignante qui vient d'intégrer le lycée, elle veut pouvoir apporter de l'aide à ses élèves au moindre problème. Elle remarque rapidement que l'un d'eux, Rui Hayase, reste isolé en ne parlant à personne. Elle tente alors de l'approcher car elle sent bien  qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Elle découvre qu'il possède une photo d'elle lycéenne lorsqu'elle se fait agresser sexuellement. Pourquoi ce lycéen possède-t-il cette horrible photo ? De terrifiants souvenirs remontent alors à sa mémoire alors qu'elle essayait en vain de les oublier. Hayase et Shinomiya semblent avoir malheureusement des points communs et Shinomiya comprend immédiatement ce qui se passe chez lui. Mais elle n'est pas au bout de ses surprises, le cauchemar commence... 

Les personnages sont intéressants et nous sommes rapidement plongés dans l'horreur. Shinomiya est souriante, elle s'intègre parfaitement auprès de l'équipe enseignante et l'un de ses collègues se montre particulièrement intéressé par cette jolie femme. Il voit par contre d'un mauvais oeil qu'elle s'investisse autant envers l'un de ses élèves. Elle est déterminée à vaincre ses propres démons et à aider Hayase à retrouver sa liberté. Ils ont tellement de souffrances en commun, qu'ils ne peuvent que se soutenir, quitte à commettre le pire pour s'en sortir. Hayase est un élève effacé, qui souffre beaucoup et il est sensible à l'attention de son enseignante. 

Le côté thriller est rapidement mis en place et nous tient bien en haleine. Comment ces deux victimes vont-elles faire face à ce psychopathe ? La vengeance suffira-t-elle à atténuer leur souffrance et leur permettre de retrouver leur liberté ? Leur traumatisme pourra-t-il être surmonté s'ils se soutiennent ? Nous avons aussi des retournements de situations surtout avec cette fin surprenante. L'histoire ne risque pas de s'arranger, au contraire, elle risque de s'assombrir...

Graphiquement les traits sont matures et nous plongent bien dans l'horreur. Les visages des personnages sont expressifs. Nous éprouvons d'ailleurs un malaise à la lecture car certaines scènes sont difficiles et nous prenons en pleine face toute la détresse des deux personnages principaux.

Bien qu'il y ait quelques facilités scénaristiques, ce thriller angoissant a réussi à susciter ma curiosité, j'attends la suite avec impatience !

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 8 août 2019.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.