From End - T 3

From End 3

Après avoir écouté un mystérieux fichier audio, Michiru découvre que Mlle Shinomiya et Rui sont des assassins. Incapable de rester les bras croisés, la jeune fille est loin de se douter de la tragédie qui l’attend…

Alors que Mlle Shinomiya et Rui se rapprochent de la vérité entourant cette sordide vengeance, un nouveau personnage fait son apparition.

Quelle sera la conclusion de toute cette histoire ?!

Avis

Le dernier tome de From End nous plonge toujours dans une ambiance sombre et machiavélique. Ce psycho-thriller nous tient en haleine jusqu'à la dernière page même si parfois c'est beaucoup trop rapide. 

C'est vraiment glaçant sur le plan psychologique, c'est glauque et violent (viols, meurtres, tentative de meurtres...). La mangaka Mitsuo Shimokitazawa a néanmoins bien brouillé les pistes dans son scénario et cela perturbe bien le lecteur (en bien ou en mal, cela dépend comment on l'interpréte). Il y a des rebondissements que je n'ai pas du tout vu venir comme avec le complexe d'Oedipe qui s'ajoute en plus... c'est vraiment flippant et dérangeant.

Itsuki Sakurai continue sa vengeance posthume envers son fils Rui Hayase et son professeur Rui Shinomiya. Il avait tout manigancé avant sa mort et nous découvrons son réel objectif à la fin du tome ainsi que les raisons qui l'ont poussé à agir de cette façon. Cela est surprenant mais cela fait quand beaucoup trop de victimes et de souffrances... De plus, Shû Arai, un collègue de Shinomiya, a découvert le secret qui lie les deux Rui, il en profite pour faire du chantage et pousser celle qu'il aime à l'épouser. Mais tout ne se déroule pas comme il l'avait prévu, d'autres personnes sont impliquées malgré elles... 

Certains retournements de situations sont beaucoup trop rapides. Les personnages ne cessent de nous surprendre mais c'est difficile de s'attacher à eux vu les actes qu'ils ont commis. Les viols et meurtres ne peuvent pas être justifiés malgré certaines circonstances. Shû Arai est prêt à tuer par amour. Michiru est aussi prête à tout pour aider les deux Rui. Deux autres personnages que nous n'avions pas encore beaucoup vus auront également des rôles importants à jouer même si l'un d'eux a été "expédié" très rapidement, c'est un peu trop facile du coup... Jusqu'où peut aller la folie humaine par amour ? La rédemption aura-t-elle un prix à payer pour les deux Rui ? 

Graphiquement les traits sont matures et nous plongent bien dans l'angoisse. Les visages des personnages sont expressifs, ils montrent bien la peur, la terreur et surtout la folie. Le découpage des planches est efficace, cela correspond bien à l'ambiance très sombre du scénario. Même sur la couverture nous voyons des chaines comme pour les tomes précédents. 

Cette lecture est pour public averti, ce n'est donc pas à mettre entre toutes les mains ! 

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 27 décembre 2019.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.