It's My Life - T 8

It's my life - T 8

500 ans avant l’époque de Noah et Astra, Atreyu, un jeune chercheur, étudiait l’astéroïde auprès de l’archimage Luner dans le centre de recherche magique. C’est là qu’il rencontra la sorcière aux yeux d’argent, Arctica.

Avis

Une lecture très intense avec ce T 8 qui nous plonge dans un lointain passé.

Le tome précédent nous avait laissé avec un cliffhanger surprenant et nous étions évidemment impatients de savoir ce qui se passait soudainement. Le sosie de Noah a interrompu la petite fête d’anniversaire d’Astra. Sa maison reprend sa forme d’origine et disparait en même temps que lui ! Nous plongeons alors 500 ans auparavant pour découvrir l’histoire de la jeune sorcière aux yeux d’argent, Arctica, et d’Atreyu, un jeune chercheur étudiant auprès de l’archimage Luner qui est prêt à tout pour devenir plus puissant…

L’ensemble du tome est consacré au passé, nous voyons très peu les personnages principaux de l’histoire mais le voile s'est levé sur le mystère qui entourait Noah. Le rythme est très intense car il fallait raconter ce passé en se limitant qu’à un seul tome, du coup c’est très rapide, il aurait été intéressant d’approfondir certains points et de s’étaler sur deux tomes. En tout cas, le scénario est bien ficelé, car nous comprenons bien les petits indices qui avaient été placés au fil des tomes, tout fait sens désormais. Le lien entre les événements précédents et ce récit du passé est bien exploité. Cela surprend complètement le lecteur.

Les nouveaux personnages qui entrent en scène sont intéressants et charismatiques.

La narration est dynamique, nous avons beaucoup d’informations d’un seul coup puisque plusieurs événements s’enchainent. Nous assistons à de nombreux rebondissements et nous avons des réponses aux questions que nous pouvions nous poser depuis un petit moment.

L’histoire s’est beaucoup assombrie, nous ne sommes plus dans un récit tranche-de-vie avec des petits moments d’humour, nous sommes ici en plein cœur d’une histoire de fantasy avec beaucoup de magie et d’action. Comment feront les amis d’Astra pour le sauver ? Reviendra-t-il à son époque ?

Graphiquement c'est toujours aussi beau. Les visages des personnages sont expressifs, les décors sont soignés. Le découpage des planches est efficace.

L'édition est de qualité et nous avons une jolie illustration en couleur au début du tome.

La série étant terminée en 11 tomes, il nous reste donc trois tomes qui vont certainement être très riches en rebondissements.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 12 mars 2021.

Editeur

ototo
Merci à Ototo Manga pour ce tome reçu en service presse.