Jormungand - T 6

Jormungand T 6

Koko et son équipe sont en Égypte pour une nouvelle mission. Mais Valmet quitte soudainement l'équipe sans même en parler à Koko... Elle se rend dans le pays D en Afrique afin de régler enfin ses comptes au sujet de son passé douloureux. De leur côté, Koko et son équipe devront faire face à Dominique et sa bande de tueurs à gage...


Avis

Une lecture très dynamique avec ce sixième tome de Jormungand qui permet d'en apprendre davantage sur le passé de Valmet.

Nous avons la suite et fin de l’histoire « La colline du chaos ». Valmet est partie seule afin de se venger mais elle découvre que Jonah l’a suivi. Il est déterminé à rester avec elle pour qu’elle ne soit pas seule face à son passé. Parviendra-t-elle à régler ses comptes ? De leurs côtés, Koko et ses autres compagnons sont attaqués par des tueurs à gages. Vu la force du groupe de la marchande d’armes, leurs poursuivants décident de les éliminer un par un et ciblent Ugo qui semble être le plus facile à abattre…

Nous découvrons dans ce tome le passé de Valmet et nous avons des informations sur les raisons qui l’ont conduite à rejoindre Koko et le lien particulier existant entre elles. L’apparition de Koko dans la vie de Sofia Vahlmer lui a redonné une nouvelle raison de vivre. Jonah continue d’évoluer et nous voyons qu’il s’est bien habitué à ses compagnons. Koko se révèle de plus en plus humaine, elle est attachée à ses compagnons et les considère comme sa famille. Elle sait se montrer attentionnée à certains moments. Nous le comprenons bien avec son lien avec Valmet qu’elle considère comme une sœur. Elle souligne d’ailleurs bien qu’elle a passé beaucoup plus de temps avec elle qu’avec sa propre famille. Néanmoins elle nous montre également un visage déterminé et froid, capable d’abattre elle-même quelqu’un qui veut se jouer d’elle. Le passé d’Ugo est dévoilé rapidement mais cela complète bien le portrait de chaque membre de l’équipe. Leur passé et le lien qui les relie à Koko sont présentés au fil des tomes. 

Comme toujours depuis le début de la série, il y a beaucoup d’actions et de rebondissements. Par contre, l'histoire avec les tueurs à gages est un peu vite expédiée.

Graphiquement, le découpage est efficace. L’ambiance reste sombre. Les visages sont expressifs. Les combats sont bien mis en scène.

Côté édition, elle est de qualité. Les jaquettes de chaque tome mettent toujours à l’honneur Koko et un de ses compagnons (ici elle figure aux côtés de Ugo).

La série continue de m'intriguer, d'autant plus que le dernier chapitre de ce tome est prometteur et surprenant. J'attends donc de pouvoir lire la suite pour voir où cela va nous mener. 

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 6 septembre 2020.

Editeur

meian
Merci aux Editions Meian pour ce tome reçu en service presse.