Kingdom - T 17

Kingdom - T 17

Suite à une manœuvre de Ryo Fui, chancelier de l’État de Qin, l’un des trois Grands Cieux, Riboku doit se rendre à Kanyou. Sous le feu de regards hostiles et en plein territoire ennemi, en quoi peut donc bien consister l’étonnante proposition que se prépare à faire ce stratège, vainqueur du redoutable général Ouki ?

Avis

Après l’époustouflant T 16, nous retrouvons nos héros un an plus tard. La guerre contre le pays de Zhao continue et l’Unité Hi-Shin se démarque toujours par sa bravoure. Mais le Chancelier Ryo Fui pousse Riboku, le premier ministre de Zhao, a faire route vers Kanyou. La rencontre entre les deux dirigeants est imminente. Nous assistons alors à une joute verbale riche en surprise entre les deux hommes. Des négociations difficiles sont lancées...

Avec ce nouvel arc, nous avons surtout de la stratégie politique et diplomatique. Cela nous permet d’en apprendre plus sur le passé de Ryo Fui, qui est avide de pouvoir et prêt à tout... De nombreux enjeux commencent déjà à apparaître pour les prochains tomes. Cette fois, nous retrouvons Ei Sei sur le devant de la scène avec le côté politique dû à son statut. Néanmoins Shin est aussi bien mis à l’honneur et nous comprenons qu’il n’est pas le seul jeune à avoir comme ambition de devenir un grand général. De nouveaux personnages sont introduits et cela nous promet de belles rivalités pour plus tard. Shin n’hésite pas non plus à défier Riboku. Son échange avec cet ennemi vous donnera forcément des frissons ! Quel charisme, il dit franchement ce qu’il pense !

Les personnages ont très bien évolués, que ce soit Shin ou Ei Sei, ils ont tous les deux des objectifs et ils se fixent même une date butoir qui n’est finalement pas si lointaine... Cela s’annonce déjà palpitant pour la suite de cette saga.

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est une vraie réussite et montre parfaitement les émotions des personnages dont les visages sont expressifs.

Le mangaka Yasuhisa Hara maîtrise parfaitement son scénario. L’histoire est toujours aussi dynamique et intéressante. C’est un régal à chaque tome, et à chaque fois, le lecteur se prend une claque tellement c’est intense. Même au bout de 17 tomes, c’est un seinen 100 % addictif qu’il faut vraiment lire !

Quelle fin surprenante encore une fois avec l’apparition d’un nouveau personnage qui ne m’inspire absolument aucune confiance... Cela promet encore du lourd pour le tome 18 que je lirais prochainement.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 8 juin 2019.

Editeur

Meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.