Kingdom - T 23

Kingdom 23

La guerre entre Qin et Wei a pris fin. Quelles sont donc les conditions que le célèbre chef militaire Renpa dicte à Shin pour que celui-ci puisse espérer devenir « le plus grand général de toute l'Histoire » ?! Après avoir assisté au départ de Kyoukai, l'unité Hi Shin, modifiée dans son fonctionnement, doit désormais absolument remporter de nouvelles victoires...

Avis

Il s'agit d'un tome de transition captivant et qui promet encore du lourd pour la suite surtout avec une telle fin ! 

L'arc avec la guerre contre le Pays de Wei s'achève. Renpa a reconnu sa défaite face à l'armée de Qin. Il a été impressionné par le courage de Shin et il lui donne même un conseil s'il veut réellement atteindre son objectif de devenir le plus grand général sous les cieux. La tâche à accomplir est immense, voire impossible à atteindre, mais Shin est encore plus motivé. D'ailleurs son projet rejoint parfaitement l'objectif de "son" roi El Sei... De son côté, Kyoukai décide de partir pour assouvir sa vengeance mais son départ va avoir de lourdes conséquences. Désormais l'Unité Hi-Shin fonce tête baissée dans les batailles en ignorant complètement l'importance de la stratégie. Dans ces conditions, elle enchaîne les défaites. Il faudra attendre l'arrivée d'un jeune stratège de talent pour changer les choses. Mais encore faut-il pouvoir se faire respecter et obéir par ces hommes qui ont déjà connu les terribles champs de bataille. Ils ne lui font pas du tout bon accueil. Il faudra faire ses preuves afin de se faire accepter par les soldats de l'Unité et même par Shin... Mais ce jeune stratège est déterminé et ne se laisse pas démonter par ces hommes aguerris. Pourtant ces soldats ne devraient plus être étonnés du talent de la jeunesse, ils l'ont vu avec Shin et Kyoukai, mais bon, ils sont bien forcés de reconnaître les qualités de ces "gamins"...

Nous avons d'importantes scènes qui nous ouvrent de nouvelles perspectives. Le retour triomphal de l'armée de Qin, la remise des honneurs où Shin est récompensé pour ses qualités combattantes et ses retrouvailles avec le roi est un pur régal. Cette scène avec El Sei est absolument magnifique visuellement mais aussi émotionnellement. Quelle prestance ! Nous avons envie d'applaudir car c'est mérité. 

La deuxième moitié du tome est surtout consacrée à la stratégie et à l'importance de réfléchir au préalable à une tactique pour gagner une bataille. Le retour d'un personnage que nous avons vu grandir depuis les premiers tomes est bien amené. C'est un plaisir de le revoir. La fin du tome annonce déjà des bouleversements, un nouvel arc va commencer, l'Etat de Qin cherche à étendre son territoire, comment vont réagir les pays voisins ?  Qu'adviendra-t-il de la diplomatie et de l'alliance avec le Pays de Zhao ? 

Les personnages continuent d'évoluer. Shin va enfin porter son armure, c'est rassurant vu l'état dans lequel il finissait lors des batailles précédentes. D'ailleurs les hommes de l'Unité Hi-Shin bénéficient également d'une meilleure protection. Vu leur tempérament, c'est quand-même mieux. Les batailles reprennent déjà et vont certainement s'enchainer à nouveau. Shin a un rôle important, tout comme son stratège, mais nous voyons également les jeunes commandants Mouten et Ouhon. Nul doute que la relève est assurée pour les prochaines batailles. Mais il ne faut pas oublier la présence des généraux Kanki et Ousen qui prendront certainement de l'importance. Par contre, je redoute désormais les méthodes de Kanki... 

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est réussie et montre parfaitement les émotions des personnages dont les visages sont expressifs. Les scènes de batailles se succèdent au fil des tomes mais pourtant ne se ressemblent pas. Il y a beaucoup de soins apportés aux détails, dans les arrière-plans, les paysages ou les costumes / armures. Depuis le premier tome, les graphismes sont devenus beaucoup plus précis et plus beaux. L’histoire est très bien rythmée, on ne s’ennuie pas un seul instant.

Par contre, c'est un peu dommage que la couverture spoile le contenu du tome comme pour le tome 22...

Yasuhisa Hara continue de nous captiver avec cette saga épique qui ne s’essouffle absolument pas ! C’est passionnant à suivre. 

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 25 août 2019.

Editeur

Meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.