Kingdom - T 28

Kingdom - T 28

Chu peut s'enorgueillir d'être le plus grand des cinq États qui forment l'armée de coalition. Kanmei est le général-en-chef de son armée. Face à lui, le général de Qin, Moubu, vient d'opérer une sortie avec ses hommes, malgré l'évidente et terrible infériorité numérique qui est la leur. Quel peut donc être son plan ?

Avis

Quel tome encore une fois palpitant ! Nous sommes toujours plongés en plein coeur de la bataille entre les armées de l'Etat de Qin et celles de la coalition. Cette fois, c'est Kanki qui a l'honneur d'être en couverture et effectivement il tient un rôle important dans ce tome.

L'armée de la coalition, qui a eu recourt à une guerre d'usure, se décide enfin à passer à l'action. Seikai, le général de l'armée de Han, et Karin, qui commande la 2e armée de Chu, passent tous les deux à l'offensive. Du côté de Qin, Moubu s'apprête également à lancer son assaut. Sur la Porte de Kankoku, les généraux Kanki, Chouto et Mougou doivent faire face à l'armée de Wei qui assiège la Porte. Mais Kanki a un plan et il entraine également Chouto dans sa manoeuvre. Va-t-il parvenir à mettre son plan en action ? Sur un autre front, Ordo, le général de l'armée de Yan se lance à l'assaut de la forteresse du général Ousen mais une surprise l'attend...

La bataille se déroule sur plusieurs fronts, chaque général met en place ses diverses tactiques. Certains utilisent des armes redoutables et efficaces, d'autres démontrent leurs talents stratégiques... Je vous laisse découvrir lesquels par vous-même, je ne voudrais surtout pas spoiler.

Les personnages sont charismatiques. Cette fois, Shin est un peu plus en retrait. Ce sont surtout les généraux de chaque camp qui sont mis en avant. Kanki est impressionnant (mais il me terrifie toujours depuis son action dans le tome 20...). Chouto se montre déterminé face à l'ennemi. Ces deux généraux ont une vision opposée de leur rôle dans l'armée et dans la protection de l'Etat, mais en même temps, Kanki est un ancien brigand, ils ne peuvent pas vraiment s'entendre... Leur petite confrontation verbale nous permet de mieux les cerner.

La tension est toujours palpable à chaque page. Les combats sont très intenses, vous aurez des frissons mais ce n'est sans doute rien par rapport à ce qui nous attend dans les prochains tomes... Cet arc semble être assez long, nous aurons donc encore d'importants combats pendant cette bataille.  

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. Les scènes de batailles sont époustouflantes. Il y a beaucoup de soins apportés aux détails. 

L’histoire est très bien rythmée, on ne s’ennuie pas un seul instant. C'est une lecture très addictive. 

Yasuhisa Hara continue de nous captiver avec cette saga épique qui ne s’essouffle absolument pas ! C’est passionnant à suivre. 

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 1er novembre 2019.

Editeur

Meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.