Kingdom - T 33

Kingdom 33

Grâce à l'arrivée du peuple des montagnes, la ville de Sai, sur le point de tomber à l'ennemi, échappe finalement d'un cheveu à son funeste sort. Shin se bat en duel avec le terrible Houken et, physiquement éreinté, décide de donner toutes ses forces dans une ultime attaque. La longue et éprouvante guerre contre l'armée de la Coalition arrive finalement à son terme !!

Avis

Quel tome captivant qui clôt l'arc de la guerre de coalition. Comme le laisse supposer la jaquette, c'est Yôtanwa et le peuple des montagnes qui vont jouer un rôle déterminant pour l'issue de la guerre.

Au bout de 7 jours de batailles acharnées, la ville de Sai est sur le point de tomber. Mais heureusement, un miracle a lieu et l'arrivée des renforts va changer la donne. L'armée ennemie est obligée de reculer mais Riboku et Shunshinkun n'ont pas encore dit leur dernier mot et ont compris qu'il y avait un traître parmi eux... De son côté, Shin n'hésite pas à défier Houken, et quelle confrontation ! 

Plus de la moitié du tome est consacrée à la fin de la guerre ainsi qu'aux diverses récompenses pour ceux qui ont vaillamment combattus. Mais la victoire a un goût amer pour le Roi Ei Sei, il y a eu tellement de morts et de blessés parmi les civils et les soldats. C'est un poids difficile à porter sur de jeunes épaules mais heureusement même s'il culpabilise, il n'est pas seul. Les derniers chapitres du tome nous permettent de retrouver Kyoukai et de découvrir ce qu'elle est devenue pendant cette guerre. A-t-elle pu mener sa propre quête comme elle le souhaitait ?

Cet arc sur la guerre de coalition aura été très intense et dynamique malgré sa longueur. Le rythme a été soutenu jusqu'au bout et nous avons eu d'importants rebondissements et coups de théâtre. De nombreux personnages sont entrés en scène et nul doute que nous les reverrons ultérieurement que ce soit du côté de l'Etat de Qin ou des autres pays. D'autres ont perdu la vie mais ils ne seront jamais oubliés. L'un d'eux a transmis son héritage à Shin comme ce fut déjà le cas avec le Général Ouki. Shin franchit les échelons un par un avec l'objectif de devenir un grand général pour soutenir son roi. Les autres personnages ont également évolués pendant cette bataille, comme Karyo Ten ou les hommes de l'unité Hi-Shin entre autres. Désormais de nouveaux enjeux vont certainement apparaitre sans doute plus du côté politique ou diplomatique.

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. Les scènes de batailles sont époustouflantes et parfaitement rythmées. Il y a beaucoup de soins apportés aux détails. 

Même au bout de 33 tomes, Kingdom ne s'essouffle pas, le mangaka Yasuhisa Hara continue de nous captiver sans tomber dans la répétition. Il sait parfaitement se renouveler et le scénario est bien ficelé. Chaque bataille est différente, les personnages ne cessent de nous surprendre par leurs diverses actions. L'histoire allie bien l'aspect militaire, le côté politique et la vie quotidienne avec la famille royale par exemple. C'est passionnant à suivre.

C'est une lecture 100% addictive à ne pas manquer. Lisez Kingdom, vous ne le regretterez vraiment pas !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 2 février 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.