Kingdom - T 35

Kingdom 35

En se rendant dans la ville de Tonryû à la tête d'une armée qu'il a lui-même levée, Sei Kyou n'a rien fait d'autre que se jeter dans la gueule du loup. Il est tombé dans le piège qu'on lui destinait. L'unité Hi Shin, appelée à la rescousse par Ei Sei qui a anticipé le complot, arrivera-t-elle à temps pour lui venir en aide ?

Avis

Un tome toujours aussi captivant à lire qui marque la fin de l’arc de la rébellion de Sei Kyou et le début de l’arc avec les « Dragons de feu de Wei ».

Plus de la moitié du tome est consacré à Sei Kyou qui est tombé dans un piège dans la ville de Tonryû. Mais le roi Ei Sei envoie l’Unité Hi-Shin sur les lieux, celle-ci peut mettre en œuvre de nouvelles tactiques et Shin se bat désormais avec la Guandao afin d’être digne de l’héritage du Général Ouki. Des personnages prennent de plus en plus d’importance comme Sei Kyou et sa femme Rui. Si nous avons détesté le frère du roi au début de la série, il se montre désormais digne de la famille royale et de son frère. Ses actions lui permettent de se racheter vis-à-vis de sa conduite antérieure. Il fait preuve d'héroisme en voulant venir en aide à son épouse Rui. Certaines scènes sont intenses et riches en émotions. Rui est une femme très forte et déterminée. Nous comprenons immédiatement qu’elle tient énormément à son époux. Les manigances politiques du Grand Chancelier ne sont pas terminées, il reste déterminé à prendre le pouvoir…

Le dernier tiers du tome nous place aux côtés du Général Tou qui est chargé d’envahir la région de Choyou, un point stratégique pour l’Etat de Qin. C’est le moment des retrouvailles avec le stratège Go Houmei à la tête de l’armée de Wei. Deux ans après la fin de la guerre de coalition, les armées de Qin et de Wei s’apprêtent de nouveau à s’affronter. Aux côtés de Tou, nous retrouvons l’Unité Hi-Shin et l’Unité Gyoku Hou. Mais de redoutables adversaires vont se dresser devant eux avec les trois « Dragons de Wei » qui sont du niveau des Grands généraux de Qin et des trois Grands Cieux de Zhao. Cela promet des combats intenses !

Chaque personnage s’est amélioré sur le plan de tactique ou sur le plan combatif. Que ce soit Shin, Karyo Ten, Kyoukai, Heki ou encore Ouhon, ils ne cessent de progresser et restent déterminés. Les nouveaux personnages qui apparaissent dans le camp ennemi sont très prometteurs du fait de leur caractère.

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. Les scènes de batailles sont bien rythmées. Il y a beaucoup de soins apportés aux détails. Les schémas tactiques facilitent la compréhension avec la localisation des diverses troupes. C’est vraiment très utile pour repérer les forces en présence.

L’édition est toujours de qualité, la couverture correspond parfaitement au contenu du tome avec les principaux protagonistes notamment Sei Kyou et Rui.

Kingdom ne s'essouffle pas, le mangaka Yasuhisa Hara continue de nous captiver en renouvelant sans cesse son scénario.

C'est une lecture 100% addictive à ne pas manquer. Lisez Kingdom, vous ne le regretterez vraiment pas !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 23 février 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.