Kingdom - T 42

Kingdom - T 42

Les hostilités ont débuté entre l'armée de Kanki et les forces de l'État de Zhao. L'issue de la bataille, qui se déroule sur une zone d'une largeur peu ordinaire, se joue sur la capacité d'un des deux camps à s'approprier les collines de Kokuyou. Les commandants en chef des deux armées, Kanki et Keisha, rivalisent d'adresse et d'ingéniosité pour l'emporter. Pendant ce temps, l'unité Hi Shin, qui a subi une attaque surprise sitôt la bataille commencée, se trouve confrontée à une nouvelle et terrible épreuve... !!



Avis

Une lecture toujours aussi pasionnante avec le T 42 de Kingdom. La couverture met bien en avant ceux qui joueront un grand rôle au fil des pages notamment En, le lieutenant de l'unité Hi-Shin, qui figure au centre.

L'offensive contre l'Etat de Zhao ne se déroule pas comme prévue. Le terrain désavantage l'armée de Qin. De plus, l'unité Hi-Shin a dû intégrer l'armée de Kanki constituée d'anciens brigands, ce n'est pas une armée "classique", elle pille et tue sans raison. Cela ne correspond pas du tout à l'éthique de l'unité Hi-Shin. Les tensions sont donc palpables entre plusieurs personnages. La conquète des collines de Kokuyou est donc mal partie d'autant plus que leur adversaire est rusé. L'unité Hi-Shin reste néanmoins déterminée, elle a confiance en son chef, Shin, et en son stratège, Karyo Ten. Si les clans de bandits sont mis en avant au début du tome avec leur "tactique" bien particulière, c'est surtout la bravoure de plusieurs personnages secondaires de l'unité Hi-Shin que nous admirons dans la deuxième moitié du tome. Il n'y a pas que Shin, Kyoukai ou Karyo Ten qui sont déterminés, les autres membres de l'unité le sont égalelement, se surpassant malgré le danger et la peur. L'issue des deux premières journées de bataille est incertaine, aucun camp ne parvient à s'imposer. Mais de nouvelles épreuves attendent encore l'unité Hi-Shin... 

Les personnages sont toujours aussi charismatiques. Cette fois, Kanki reste en arrière comme observateur, son "armée" n'a pas besoin de consignes de leur chef. Le comportement des anciens brigands surprend même l'ennemi... Nous découvrons la confiance de Shin vis à vis de son unité. Karyo Ten s'affirme de plus en plus, n'hésitant pas à s'opposer à ses amis. Une grande responsabilité pèse sur ses épaules, la vie de nombreux hommes est entre ses mains. Néanmoins, malgré la tension qui reste palpable, la confiance est primordiale pour avancer. Sa stratégie parviendra-t-elle à changer le cours de la bataille ?

Les planches sont très bien découpées, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. Les combats sont impressionnants. Il y a beaucoup de soins apportés aux détails (armures, champ de bataille, jeu des regards…). C'est tout simplement sublime, le style de l’auteur a évolué par rapport aux premiers tomes, les traits sont beaucoup plus fins et précis. 

De nombreuses cartes permettent de localiser les troupes, ce qui est très utiles afin de situer les différents protagonistes pendant notre lecture.

La série ne s'essouffle absolument pas, le mangaka Yasuhisa Hara continue de nous captiver en renouvelant sans cesse son scénario.  

Lisez Kingdom, vous ne le regretterez vraiment pas, c’est vraiment addictif et passionnant ! 

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 15 juillet 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.