Kingdom - T 43

Kingdom - T 43

La bataille de Kokuyou se déroule sans que l’un des deux camps ne prenne le pas sur l’autre. Les combats s’intensifient toutefois suite à une charge puissante, menée par l’unité de Hi Shin, tandis que Kanki demeure toujours sur le retrait. Du côté des forces de Zhao, le général Kisui, déterminé à défendre ses terres, fait montre d’une grande bravoure, tandis que le commandant en chef Keisha, étonnamment, décide d’agir d’une façon contraire à ses habitudes. C’est toute la région de Kokuyou qui bouillonne sous l’enthousiasme des soldats des deux armées, bien résolues à en finir…!!




Avis

Encore un tome de Kingdom intense et passionnant comme toujours.

La couverture met en scène les deux généraux Kanki (Etat de Qin) et Keisha (Etat de Zhao). Leur affrontement indirect nous promet des affrontements épiques pour leurs hommes.

Kanki continue d’agir patiemment pour faire réagir l’ennemi. Evidemment sa stratégie ne convient pas à tout le monde, l’unité Hi-Shin s’impatiente de plus en plus. En tout cas, ce général atypique sait bien mettre la pression sur tout le monde. Keisha, le général en chef de l’Etat de Zhao, va finalement perdre patience et partir "en chasse", il a désormais une cible et il est déterminé à l’éliminer. Cette décision fait basculer la bataille, les affrontements montrent bien la détermination de chaque camp. Et si, tout cela était le plan de Kanki ? Il reste tellement mystérieux sur ce qu’il souhaite faire que même ses propres troupes ne savent pas ce qui les attend. Son sourire reste énigmatique et imperturbable jusqu'au bout.

Un flashback nous permet d’en apprendre davantage sur Kisui, un lieutenant de Keisha, et de ses deux amis Ryûtoh et Batei. Difficile de ne pas être touché par leur histoire. Ils veulent protéger leur peuple, notamment ceux de la ville de Rigan. Cette population a déjà tellement souffert… Kyoukai est secourue par une personne du peuple de Zhao, et elle est évidemment touchée par le récit des faits qui se sont déroulés plusieurs années auparavant. Néanmoins, elle doit retourner sur le champ de bataille...

Les personnages sont charismatiques, il se dégage une telle puissance et une telle détermination chez chacun d'eux que ce soit du côté des guerriers de Qin ou de Zhao. 

Le découpage des planches est efficace, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. Les combats sont impressionnants et bien rythmés. Il y a beaucoup de puissance qui ressort des mouvements des personnages. Les détails (armures, boucliers, chevaux, champ de bataille, jeu des regards…) sont soignés. C'est tout simplement sublime, le style de l’auteur a évolué par rapport aux premiers tomes, les traits sont beaucoup plus fins et précis. Certaines planches sont incroyables ! 

De nombreuses cartes permettent de localiser les troupes, ce qui est très utiles afin de situer les différents protagonistes pendant notre lecture.

La série ne s'essouffle absolument pas, le mangaka Yasuhisa Hara continue de nous captiver en renouvelant sans cesse son scénario.  

Et quelle fin de tome !!

Lisez Kingdom, vous ne le regretterez vraiment pas, c’est vraiment addictif et passionnant ! 

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 19 juillet 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.