Kingdom - T 8

Kingdom - T 8

Au cours d’une conversation avec une fille du palais, Ei Sei s’épanche sur son passé. Retenu en otage pendant son enfance dans l’état ennemi de Zhao, il y a essuyé coups et humiliations durant des années. Mais alors qu’il vivait replié sur lui même, quelle rencontre a-t-il fait pour pouvoir changer...?

Avis

Encore une excellente lecture avec ce tome 8 qui lève le voile sur l’enfance d’Ei Sei.

Le jeune Roi discute régulièrement avec Kou, une fille du Palais, qui partage sa couche mais il ne se passe rien entre eux. Il trouve en elle un peu de réconfort et il peut se confier à elle. De toute façon, il n’a pas l’air intéressé par l’amour, il a autre chose à penser mais il ne peut pas refuser qu’on lui envoie une fille... 
Il lui raconte ainsi son enfance difficile dans l’Etat de Zhao où il était otage. Sa rencontre avec Shika, une marchande de marché noir, a bouleversé sa vie. Plus de la moitié du tome est consacré à des flash-back sur l’enfance d’Ei Sei. Nous découvrons ainsi comment les villageois se sont vengé sur lui, enfant de la famille royale de Qin. Ils lui font payer le massacre de la bataille de Chouhei qui s’est déroulée 9 ans plus tôt. L’enfant ne cesse de faire des cauchemars et ne ressent pas la moindre douleur. Son cœur et son corps d’enfant sont brisés. Mais il est temps pour Ei Sei de retourner au pays, des émissaires de Qin sont venus le chercher pour qu’il devienne l’héritier du trône mais ils ont besoin d’aide pour y parvenir. Shika et ses amis vont alors tout tenter pour le faire évader du pays. Ce récit est très poignant car nous découvrons un enfant de 9 ans qui a dû se débrouiller tout seul face à la violence des adultes. Ceci a forgé son caractère et cela explique pourquoi le jeune Roi était autant endurant lors de sa fuite du Palais dans le premier arc et ceci a dû jouer aussi dans son projet d’unification de la Chine.

Un nouvel arc commence dans ce tome où nous voyons que les opposants d’Ei Sei sont déterminés à l’éliminer et pour cela ils lancent plusieurs groupes d’assassins à l’assaut du Palais. Mais il n’est pas seul. Shin est déterminé à protéger son Roi, il a déjà pu évoluer dans sa carrière militaire malgré son jeune âge. Il a prouvé sa valeur sur le champ de bataille, et c’est tout à fait normal qu’il soit récompensé pour ses actes héroïques. L’un des personnages va prendre de plus en plus d’importance mais je ne vous en dis pas plus !

Le scénario est très bien ficelé, c’est un pur régal de lire un tome de ce seinen. Il n’y a pas de temps morts, on dévore chaque tome et c’est vraiment addictif. Les planches sont très bien rythmées. L’humour est présent grâce à Shin notamment avec son armure, au moins cela permet de faire redescendre la tension du récit.

En tout cas, les femmes présentes dans Kingdom se montrent très fortes que ce soit physiquement ou moralement comme nous le voyons déjà ici avec Shika qui est charismatique. Elle a joué un rôle très important pour le futur Roi.

Je vais encore me répéter mais ne passez pas à côté de ce seinen, c’est mon méga coup de cœur de l’année 2018 !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 16 décembre 2018.

Editeur

Meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.