La Princesse et la Bête - T 11

La princesse et la bête T 11

Enlevée par Fenrir, l’ancien héritier du royaume des loups mythologiques, Salifie est libérée grâce à l'intervention de ses compagnons Lant, Bénou et Cyc. Ils s'enfuient tous les quatre, mais Fenrir, dont l'acharnement à les retrouver est aussi fort que son désir de conquérir le trône d'Osmalg, les rattrape. Leonhart arrivera-t-il à temps pour sauver sa reine et battre un adversaire assoiffé de vengeance ?

Avis

Une lecture toujours aussi passionnante avec le tome 11 de La Princesse et la Bête que j’ai lu en numérique sur Izneo. Dès la couverture, nous assistons à une jolie étreinte.

Ce volume clôt l’histoire dédiée à Fenrir, le « roi-loups ». Celui-ci avait enlevé Salifie mais Lantbert, le capitaine de la garde de la reine de substitution, n’a pas dit son dernier mot et il est déterminé à protéger sa jeune maîtresse. Même s’ils sont dans une situation critique, aucun des deux n’abandonne. L’heure de l’affrontement définitif entre deux adversaires a sonné ! Il est temps de mettre un terme à cette histoire de vengeance entre Fenrir et Léo pour le pouvoir.

Les personnages sont charismatiques. Chacun est déterminé à protéger ceux qu’ils aiment quitte à se sacrifier si besoin. Il est difficile de ne pas être touché par le passé de Fenrir et de Nir vu qu’ils ont soufferts dès le plus jeune âge. Le combat difficile montre la force de chacun, ils ont de l’honneur et une détermination inébranlable pour vaincre. Quelle sera l’issue de ce duel ? Quelle décision va prendre Léo ?

Le lien entre les personnages est toujours aussi fort. Salifie apporte beaucoup de force et de confiance à Léo, c’est grâce à elle qu’il évolue. La jeune humaine fait preuve de beaucoup de ténacité, elle est devenue de plus en plus mature au fil des épreuves qu'elle a traversée depuis le début de l’histoire. Lantbert veut devenir plus fort pour pouvoir être à la hauteur d’adversaires puissants qui risqueraient de mettre encore en danger la reine de substitution. Il pourra compter sur le capitaine de la garde royale pour l’entrainer. Chacun va devoir redoubler de vigilance car dans l’ombre de nouvelles intrigues sont déjà en train de se mettre en place… Cela promet pour la suite, cela sera peut-être lié au « destin » de Léo, vu que ce point n'a pa encore été très développé jusqu'à présent.

Graphiquement c’est toujours aussi plaisant et doux. Les visages sont expressifs. Le découpage des planches est efficace et l'histoire est bien rythmée. Les scènes de combats sont intenses et montrent toute la persévérance et la puissance des protagonistes. Certaines scènes sont très fortes et riches émotionnellement.

L’univers est très riche et le scénario est bien ficelé, n’hésitez pas à vous plonger dans ce shojo mêlant fantastique et romance !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 20 octobre 2020.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.