La Princesse et la Bête - T 4

La princesse et la bête - T 4

Salifie est soumise à une nouvelle épreuve pour devenir reine. Elle doit accueillir et s’occuper dans les règles de l’art du duc de Galois, un capitaine entouré de mystère dont on raconte qu’il hait les humains. Salifie se donne du mal pour tout préparer à la perfection mais le jour venu, le duc de Galois est odieux et lui fait vivre un enfer…

Avis

Encore une très belle lecture avec ce quatrième tome de La Princesse et la Bête que j’ai lu en numérique sur Izneo. Dès la couverture, nous devinons le lien très fort qui s’est établi entre Leo et Salifie, il y a beaucoup de tendresse entre eux. Le premier chapitre est plutôt léger avec l’organisation d’une petite garden-party mais à partir du deuxième chapitre, une nouvelle épreuve est sur le point de commencer pour Salifie !

Après les événements du tome précédent, Salifie a perdu sa joie de vivre car elle a compris que les humains et les démons auront du mal à se comprendre. Ses amis tentent de lui redonner le sourire mais ce n’est pas évident, ils organisent une garden-party qui permet de réunir à une même table des êtres de natures différentes mais qui s’apprécient. C’est un moment de convivialité, de complicité et de joie pour eux. Mais dans l’ombre, le Chancelier Anubis refuse de voir Salifie devenir reine et il est prêt à tout pour empêcher ceci. Il est très rusé et il va soumettre Salifie à une deuxième épreuve pour devenir reine. Elle doit accueillir le Duc de Galois lors d’un banquet et se montrer digne d’une maîtresse de maison. Mais l’inconvénient est que ce Duc est terrifiant et il déteste les humains ! La rencontre ne se passe pas sous les meilleurs auspices et le Roi aura du mal à se retenir de ne pas bondir sur son invité devant l’affront qu’il fait à Salifie. Mais la jeune fille est déterminée à réussir son épreuve et ne se laisse pas du tout désarçonnée par le terrifiant "Dieu des Mers" !

Il y a de nombreuses scènes très tendues qui nous captivent car la situation dans laquelle se trouve Salifie n’est pas du tout facile.

Salifie est tout simplement magnifique dans ce tome, sa persévérance à faire face aux difficultés et à réagir avec courage dans certaines situations, montre à quel point elle aime le Roi des démons. Elle veut se tenir à ses côtés, ils s’encouragent l’un l’autre. Leo ne cesse d’être surpris par sa bien-aimée. Nous voyons aussi de plus en plus Sire Jörmungand, j’aime bien voir les réactions de la Princesse Amito face à lui.

Graphiquement c’est toujours aussi plaisant et doux. Nous constatons notamment un changement dans le regard de Salifie pour montrer sa détermination à faire face aux épreuves. Il y a de jolies scènes adorables entre Salifie et Leo, elles sont souvent comiques d’ailleurs comme lors de la garden party. Elle parvient à le canaliser et se montre très forte. L’humour passe aussi par Cyc et Lope ainsi que par notre créature sacrée qui a du caractère !

L’univers est vraiment très riche et il y a des rebondissements, n’hésitez pas à vous plonger dans ce shojo mêlant fantastique et romance !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 22 décembre 2018.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.