Le chant des souliers rouges - T 4

chant des souliers rouges - T 4

Une jeune fille éperdument amoureuse. Un prince aussi charmant que cruel. Des cadeaux qui se succèdent. En dépit des conseils de son entourage, Yuzu persiste à sortir avec un garçon manipulateur qui profite de ses sentiments. Seul Tsubura, lui-même très amoureux de la lycéenne, comprend son abnégation.

Avis

Un excellent tome qui montre bien l’évolution des personnages, ils doutent d’eux mêmes mais ils avancent à leur rythme. Ils s’influencent les uns les autres, s’encouragent et ils ont désormais un but à atteindre. Ils ont aussi redonner un sens à la vie de mme Morino, la célèbre danseuse retraitée qui leur apprend le flamenco. Elle retrouve sa jeunesse malgré les soucis de santé et l’âge. Elle les invite à assister à un spectacle de flamenco. On découvre alors le rôle important du danseur, du guitariste et du chanteur. J’ai bien aimé en savoir plus sur le flamenco que je ne connaissais pas vraiment.

L’accent est également mis sur Tsubura qui est amoureux de Yuzu qui n’est pourtant vraiment pas sympa avec lui. Vu que son copain ne se comporte pas bien avec elle, elle s’énerve souvent contre Tsubura qui a trouvé le même job d’été qu’elle. Certes, Yuru peut sembler méchante, mais peu à peu on en apprend plus sur elle et sa famille, et cela la rend finalement plus attachante. Mais bon, je préférerai qu’elle remarque Tsubara qui est tellement sincère et gentil, enfin on verra ce qui se passera dans les prochains tomes.

N’hésitez pas à découvrir ce shonen en 6 tomes ! En tout cas, j’ai hâte de lire la suite, il ne reste que 2 tomes !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 17 décembre 2017.

Editeur

Kazé

Merci aux Editions Kazé pour cette lecture en service presse.