Love, be loved, Leave, be left - T 10

Love, be loved, leave, be left T 10

Kazuomi apprend qu’Akari a parlé des problèmes de ses parents à Ryôsuke. Il est jaloux et demande à Akari de lui en faire part aussi. Il a aussi envie de lui déclarer ses sentiments… !

Kazuomi sait que Ryôsuke passe à la vitesse supérieure pour séduire Akari… !

Avis

Quel plaisir de lire le T 10 de Love, be loved, Leave, be left qui est toujours très plaisant à lire par la douceur qui se dégage de l’histoire et les personnages sont attachants.

Ce tome est essentiellement consacré à la relation compliquée entre Akari et Kazuomi. Ils ont des points communs notamment avec le problème de communication avec leurs parents respectifs, mais aucun n’ose réellement discuter pour s’ouvrir à l’autre et ils ne parviennent pas à se situer vis-à-vis de leurs sentiments. Sont-ils de simples amis, des acolytes ou ressentent-ils un sentiment plus fort ?

L’amitié entre Yuna, Akari, Rio et Kazuomi est très forte, Yuna et Rio encouragent leurs deux amis à avancer d’autant plus qu’ils savent que l’ambiance à la maison n’est pas très gaie ni pour l’un, ni pour l’autre... 

La romance avance lentement pour deux des personnages, ils se tournent autour depuis un petit moment, heureusement que les deux autres ont fait un peu plus vite même si eux aussi ont mis du temps… Chacun réfléchit à son avenir et à sa relation avec les autres. Ils évoluent bien, nous les voyons peu à peu s’affirmer. Kazuomi décide de faire face à son père pour pouvoir réaliser son rêve comme son frère aîné, mais son père ne veut rien entendre. De son côté, Ryôsuke, l’ex petit ami d’Akari, a décidé d’agir ! Ce rival poussera peut-être Kazuomi à s’activer un peu sous peine de se faire voler celle qu’il aime. Ryôsuke est à l’écoute des problèmes d’Akari qui se confie facilement à lui vis-à-vis de l’éventuel divorce de ses parents. Elle se sent à l'aise avec lui puisqu'ils ont été proches. Kazuomi aimerait lui aussi pouvoir la soutenir et se montre jaloux, au moins cela qui montre qu’il tient beaucoup à Akari.

Les problèmes des adolescents sont bien mis en scène (doute, situation familiale difficile…), ils les subissent malgré eux. C'est difficile de faire face aux parents. Cela rend l’histoire très humaine notamment avec Akari et sa mère. Malgré ses efforts pour sauver son mariage, il n’est pas possible de le faire seule, il faudrait qu'elle puisse discuter avec son mari afin de ne pas prendre une décision trop rapidement sur un coup de tête alors que cela risque d’avoir des répercussions sur les enfants du couple remarié (donc sur Akari et Rio).

Les graphismes sont sublimes, il y a beaucoup de douceur dans les traits. Les expressions sur leurs visages ne peuvent que vous faire craquer. Il y a de jolies scènes toutes mignonnes et d'autres un peu plus tendues.

La série est terminée en 12 tomes, nous aurons donc bientôt la conclusion de la série.

Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez vraiment pas à vous lancer dans ce shojo pétillant et rafraîchissant ! Vous passerez un super moment de lecture et de détente en compagnie de ces personnages adorables.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 25 juillet 2020.

Editeur

Kana
Merci aux Editions Kana pour ce tome reçu en service presse.