Love under arrest - T 4

Love under Arrest - T4

Kako et Kôta échangeront-ils enfin leur premier baiser ?! Contrairement à Kako qui est sur un petit nuage, Ôkami plonge dans la tourmente. Sa haine des policiers et ses blessures à répétition semblent cacher quelque chose de grave...

Avis

Une jolie lecture avec ce quatrième tome qui peut être scindé en deux parties.

La première concerne la fin du festival du lycée. Kako a réussi à persuader Kôta de porter un uniforme de lycéen mais elle se désespère d’être toujours dérangée au mauvais moment. Le festival rappelle quelques souvenirs à Kôta et cela aura certainement de l’importance plus tard. Le jeune policier a toujours un comportement exemplaire vis à vis de Kako, même si nous avons quelques moments de tendresse avec elle. De son côté, Ôkami est déguisé en policier et il fait une surprenante découverte. Son caractère le conduit à aller directement à l’affrontement avec son rival !

La deuxième partie est consacrée à Ôkami. Ces chapitres sont très touchants et sombres à la fois. Son passé et son milieu familial expliquent entièrement son comportement violent du début de la série et son manque de confiance envers la police. Mais la décision qu’il prend lui fait comprendre qu’il a des amis et ceux-ci n’ont pas l’intention de le laisser tomber. Il réalise aussi que tous les policiers ne ferment pas les yeux face à la violence conjugale, cela lui demandera beaucoup de courage d’ailleurs. En effet, Kôta a enquêté sur le passé du lycéen et il est décidé à tout faire pour sortir le lycéen de ses problèmes...

Il y a beaucoup de moments riches en émotions notamment dans la deuxième partie vu la thématique. Les personnages sont toujours aussi attachants, Kôta trouve les bons mots pour parler avec Ôkami pour son avenir car il a lui-même dû faire face à un drame.

Visuellement c’est toujours très soigné, il y a de jolies scènes romantiques mais aussi des scènes dramatiques qui sont très bien mises en scène. Les visages sont expressifs et montrent les émotions (la peur, la colère, la tristesse, le découragement, la détermination...).

C’est un shojo vraiment sympathique à lire, vivement la suite !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 9 décembre 2018.

Editeur

delcourt

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.