Moriarty - T 7

Moriarty T 7

Coups de poignard dans les ténèbres, hurlements de femmes à l'infini...

Un tueur en série est soudain apparu au cœur des quartiers les plus déshérités de l'est londonien. Cet assassin, on l'appelle « Jack l'Eventreur ».

Répondant à l'appel de son « vieux maître », William entame l'enquête. Mais alors que toute la ville vit dans la peur de la mort qui rôde, le conflit s'aggrave entre la police officielle, Scotland Yard, et le comité de vigiles armés organisé par les citoyens. Qui tire les ficelles dans l'ombre ?

Avis

Une très bonne lecture avec ce T7 qui nous permet de rencontrer " Jack l'éventreur ". L'histoire est passionnante à suivre et plusieurs personnages sont bien impliqués comme le Colonel Moran qui est à l'honneur sur la jaquette. 

Signalons néanmoins que Conan Doyle n'a jamais écrit d'histoire mettant en scène son héros Sherlock avec Jack l'éventreur mais il y a eu des films... cela nous éloigne de l'univers créé par l'auteur d'origine mais c'est vraiment très bien amené ! Ce manga Moriarty ne cesse de me surprendre, j'apprécie cette adaptation originale, d'autant plus que nous avons le point de vue du côté de Moriarty, l'ennemi juré de Sherlock. Ma curiosité est toujours aussi éveillée par cette série et sa mise en scène est particulièrement réussie.

L'équipe de Moriarty compte un nouveau membre désigné sous le nom de code "James Bond" (cela m'avait surpris dans le tome précédent vu que ce personnage issu d'un autre roman n'est pas du tout contemporain de l'époque de Conan Doyle, et j'ai halluciné par rapport à sa vraie identité...). Evidemment il devra faire ses preuves pour être parfaitement intégré à l'équipe. Le premier chapitre "L'aventure des quatre serviteurs" s'y consacre. C'est amusant de voir les interactions entre "James Bond" et le colonel Moran mais cela leur permet de faire plus amples connaissances avant de s'accorder pleinement leur confiance. L'humour est bien présent dans ce chapitre, histoire de se détendre un peu avant de plonger dans un récit de plus en plus sombre.

Après cette mission particulière, nous entrons dans l'histoire "Le fantôme de Whitechapel" qui occupe tout le reste du tome et qui se poursuivra dans le T 8. L'ambiance devient plus sombre, plus angoissante et un peu plus violente (c'est d'ailleurs noté " pour public averti " sur la jaquette). Un tueur en série sème la peur dans les bas-quartiers de Londres. Il assassine des prostituées et la police est impuissante. Les citoyens décident de prendre eux-mêmes les armes pour poursuivre ce meurtrier qui se fait appeler "Jack l'éventreur". Or Moriarty et sa bande savent qu'il s'agit d'un usurpateur. Ils connaissent parfaitement le vrai Jack. Celui-ci a joué un rôle important pour eux et il est évident qu'ils ne peuvent pas laisser ces crimes impunis... A la demande du vrai Jack, ils vont mener l'enquête. Quels enjeux se cachent derrière ces actes ignobles ? Qui se cache dans l'ombre et quel est le but réel de cette affaire ? Au fil des chapitres, le voile se lève peu à peu et c'est captivant à suivre !

Les personnages sont charismatiques. L'apparition du "vieux maître" des Moriarty nous permet de découvrir un peu leur enfance et cela explique comment ils ont évolués jusqu'à présent. William, Louis et Albert étaient déjà déterminés à l'époque pour demander à être formés par Jack afin d'apprendre à tuer. Même Moran a été formé par ses soins. Jack a été très efficace comme professeur ! Ce n'est donc pas étonnant qu'ils veulent restaurer l'honneur de leur maître qu'ils respectent beaucoup. Et de toute façon, il y a trop d'enjeux derrière cette affaire, ils doivent absolument se débarrasser de ce faux Jack...    

Graphiquement, c'est toujours aussi beau. Le découpage des planches est efficace et dynamique. Les visages des personnages sont expressifs et les décors sont soignés. La tension est palpable à chaque instant. Nous retenons notre souffle dans les bas-quartiers notamment lors d'une course poursuite intense... 

L'édition est de qualité, nous avons une belle illustration en couleur présentant les six membres de l'équipe de William autour de lui.

Le teaser pour le tome 8 est alléchant puisque Sherlock va aussi faire quelques révélations sur cette affaire, le détective est quasiment absent de ce tome mais j'attends surtout de voir comment William va réagir...

Vivement la suite !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 7 juin 2020.

Editeur

Kana
Merci aux Editions Kana pour ce tome reçu en service presse.