Rainbow Days - T 1

Rainbow Days- T 1

Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles !

Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé. 
Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive. 
Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire. 
Tsuyoshi, l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme.

Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

Avis

Après avoir vu l’animé, je découvre la version manga et j’ai bien aimé ce premier tome qui présente essentiellement les sept personnages principaux.

Nous découvrons la vie quotidienne de quatre lycéens au caractère opposé : Natsuki Hashiba, Tomoya Matsunaga, Keiichi Katakura et Tsuyoshi Naoe. Les quatre amis sont toujours ensemble et aiment discuter des filles. Mais depuis Noël Natsuki n’a plus qu’une fille en tête, Anna Kobaya, qui l’a consolé dans la rue un soir de Noël après une rupture en lui offrant un paquet de mouchoir. Ses amis vont alors l’aider à se rapprocher de la jeune fille...

On s’attache très rapidement à ces quatre garçons, l’humour est omniprésent et l’histoire est dynamique et très rafraîchissante.

Natsuki est un garçon romantique, timide et un peu naïf, c’est le personnage central de l’histoire. Tomoya est un playboy. Cela apporte beaucoup de scènes comiques surtout avec Mari, la meilleure amie d’Anna. Il n’a pas l’habitude d’être rejeté et insulté par une fille. Keiichi, malgré son visage d’ange est du genre sadique, il a toujours un fouet avec lui et il a des tendances SM... Tsuyoshi est un otaku timide mais c’est le seul qui est en couple avec Yuki, une jolie cosplayeuse, qui, elle, est plutôt extravertie. Les trois filles Anna, Mari et Yuki sont très intéressantes et pourtant elles ont des caractères opposés. Avec les quatre garçons et les trois filles, nous avons un bel arc-en-ciel (d’où le titre Rainbow days) avec des personnages complètement différents.

Le fait d’avoir le point de vue des garçons sur l’amour et non celui des filles comme dans la majorité des shojos est vraiment original.

J’aime beaucoup le style graphique, les traits sont fins et délicats.

Il y a aussi deux histoires bonus dont une qui n’a rien à voir avec l’histoire principale.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 24 septembre 2017.

Editeur

Kazé

Merci à Kazé pour ce tome reçu en service presse dans le Lovely Pack (T 1 à 3).