Seraph of the end - T 19

Seraph of the end - T 19

Shikama Dôji a pris possession de Shinoa !
Les vampires et la secte Hyakuya ont senti que le réveil du grand géniteur était proche, tandis que Ferid s’apprête à trancher la tête de Shinoa…
Alors que le combat est sur le point d’éclater entre l’armée démoniaque impériale, la secte Hyakuya et les vampires, quelque chose est en train de se produire dans la mémoire de Yûichirô et d’Ashuramaru !!

Avis

Encore une lecture captivante avec ce tome 19.

Nous n’avons pas de grosses scènes d’action, le tome est assez calme finalement par contre il est riche en révélation concernant le passé de plusieurs personnages. Le voile se lève sur le premier géniteur des vampires, Shikama Dôji, qui a pris possession du corps de Shinoa, elle doit donc faire face à ses camarades. De son côté, Saitô de la secte Hyakuya est bien déterminé à éradiquer l’armée démonique impériale du Japon, mais quel est son vrai objectif ? Mais le plus incroyable est la révélation du passé d’Ashera au travers les souvenirs de Yûichirô. Nous plongeons alors dans l’époque de la Grèce Antique… Quel lien y a-t-il entre Yûichirô et Ashera ? Les vampires existaient-ils déjà dans cette période ? Comment cohabitaient-ils avec les humains ?  

L'histoire est bien rythmée. Nous sommes plongés au cœur de cette histoire qui ne cesse de nous surprendre. Les indices continuent d'être distillés au compte-goutte au fil des pages, le scénario est vraiment bien ficelé.

Graphiquement, c’est toujours aussi soigné, les scènes d’actions sont dynamiques et bien mises en scène notamment pour les combats. Les visages des personnages sont expressifs.

L'édition est de qualité avec une belle double illustration en couleur au début du tome. En couverture, nous retrouvons Ashera et sa petite sœur.

C’est toujours un plaisir de lire ce shonen, les personnages sont charismatiques et on ne s’ennuie pas un seul instant. L’histoire n’a pas cessé de se bonifier au fil des tomes.

Le teaser du prochain tome est très prometteur...

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 19 mars 2021.

Editeur

Kana