Seraph of the end - Glenn Ichinose - Roman 6

seraph of the end roman 6
Voici l’histoire du monde quelques instants avant sa chute. 

« Si tu ne tues pas Mahiru, je tuerai ton père. » 

Les Hiiragi ont pris le père de Glenn en otage. Le jeune Ichinose poursuit Mahiru. Mais il la rate d’un cheveu, et la jeune femme parvient à s’enfuir avec des vampires.
Le temps suit son cours sans se soucier de la douleur des hommes…

Qu’adviendra-t-il du père de Glenn ? 

Le jeune Ichinose va être contraint de ravaler sa douleur et de continuer à aller de l’avant.

Pendant ce temps, Mahiru, bien que captive chez les vampires, négocie avec leur reine, Kululu Tepes.

Avis

Cette lecture est un pur plaisir pour les fans de la série Seraph of the End comme moi. Le roman complète bien le manga et l’animé, il apporte des explications qui ne sont pas présentes dans les adaptations. C’est intéressant de voir l’évolution des personnages tout en sachant quels adultes ils sont devenus dans le manga.

La première rencontre entre Glenn et Mahiru lorsqu'ils étaient enfants nous est contée. Ceci explique clairement le lien qui les unit avec leur amour interdit, le clan Ichinose étant humilié par le clan Hiiragi depuis plusieurs siècles. Le voile se lève sur l'enfance de Glenn, sur son entrainement dès son plus jeune âge, lui, qui était destiné à devenir le prochain chef du clan. Il n'a pas eu d'enfance puisqu'elle était uniquement consacrée à l'entrainement au combat. Son petit rayon de soleil à cette époque était "une fée des montagnes". Même enfant, il avait déjà conscience de ce qui l'attendrait plus tard lorsqu'il serait adulte. Mais le jour où il va devenir le chef du clan Ichinose arrive beaucoup plus vite qu'il ne le pensait... Glenn n'est pas parvenu à éliminer Mahiru dans les délais, la vie de son père qui est retenu en otage par les Hiiragi ne tient désormais qu'à un fil. Peut-on arrêter le cours du temps ? Comment continuer et aller de l'avant face à autant de douleurs et d'humiliations ? 

Le chapitre 1 est émotionnellement difficile, nous comprenons encore plus le poids qui pèse désormais sur les épaules de Glenn, et il se montre vraiment très fort. Avec les souffrances qu'il a subies dès son enfance et son adolescence, son comportement en tant qu'adulte est désormais justifié et le fait qu'il ait pris le jeune orphelin Yûichirô Hyakuya sous son aile prend tout son sens. Ils ont beaucoup de points communs même dans leurs caractères effrontés et leurs comportements de têtes brûlées. Les rapports entre les deux clans Ichinose / Hiiragi sont clairement expliqués. Le chef du clan Hiiragi (le père de Kureto) et les neufs chefs de clans alliés (dont les pères de Mito et de Norito) prennent plaisir à humilier les Ichinose et leur chef. Heureusement, dans les moments difficiles, Glenn a toujours pu compter sur ses amis Shinya, Norito, Mito, Sayuri et Shigure. 

L’histoire est bien rythmée, nous avons des révélations sur plusieurs personnages notamment sur Saito et sur Mahiru... Le compte à rebours avant la destruction de l'humanité se rapproche de plus en plus de la fin du décompte. Nous saurons alors ce qui s'est passé il y a 8 ans et cela rejoindra les révélations du tome 14 du manga...

Côté édition, elle est de qualité. De magnifiques illustrations en couleurs figurent au début du tome et plusieurs illustrations en noir et blanc sont incorporées dans les chapitres. Elles sont réalisées par Yamato Yamamoto qui dessine le manga d’origine Seraph of the End. Alors que pour la version manga de Seraph of the End Glenn Ichinose, les dessins sont de You Asami.

Avez-vous remarqué que la jaquette du manga T 14 du manga ressemble à celle du tome 6 du roman ? Les couvertures sont tellement magnifiques !

Je précise que l’on peut lire le roman sans avoir lu ou vu les adaptations manga / animé de Seraph of the End mais c’est sûr que c’est mieux si vous connaissez déjà l’histoire avec ce qui se passe après la chute de l’humanité et l’avènement du règne des vampires... Seraph of the End Glenn Ichinose la catastrophe de ses 16 ans se déroule avant ces événements dramatiques.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 1er septembre 2019.

Editeur

Kana