Spiritual Princess - T 11

Spiritual Princess 11

Afin de lever le sort qui a plongé la ville de Nara dans une boucle temporelle, Takeru décide de mettre une fois pour toute la main sur le trésor des démons créé par son ancêtre. En compagnie d’Urara et de ses deux cousines, ils explorent les alentours de Yoshino en quête du mystérieux artéfact… Mais Takeru n’a pas idée de la force qu’ils risquent de réveiller !

Avis

Une lecture sympathique mettant essentiellement l'accent sur le fantastique et le folklore avec ce tome qui se déroule à Nara. 

La date du 15 septembre ne cesse de recommencer à cause d'une invocation. C'est une journée sans fin. Pour contrer cette malédiction, Takeru part à la recherche du " Trésor " des démons qui a été scellé il y a longtemps en compagnie de trois jeunes démones. Il est le seul à pouvoir l'ouvrir mais une fois sur place, il doit faire face à ce " Trésor " qui va prendre possession du corps de quelqu'un... Pendant ce temps-là, Shun et Momiji d'un côté, puis Akihime, Saburobo et Rokurôbô de l'autre, se sont lancés à la poursuite de Takeru afin de pouvoir l'aider. Nous assistons ainsi à une course poursuite qui va nous conduire vers une lutte entre plusieurs créatures issues du folklore japonais. 

Les personnages ont beaucoup évolués. Takeru, Shun et Akihime doivent lutter pour se protéger face à ce démon. Notre princesse tengu est contrainte d'utiliser son pouvoir mais ceci aura des répercussions sur son physique. Qu'adviendra-t-il d'Akihime ? Que ressent-elle face à cette transformation ? Elle n'est pas seule, tous ses amis s'inquiètent pour elle et tentent de la persuader de revenir près d'eux. Mais c'est encore difficile pour la princesse de s'accepter telle qu'elle est. Va-t-elle devenir un tengu, va-t-elle pouvoir rester humaine ?

Graphiquement les traits se sont beaucoup améliorés par rapport aux premiers tomes. Ils sont plus soignés, les personnages sont moins figés. Le découpage des planches est particulièrement réussi et cela correspond bien à l'ambiance un peu plus sombre de l'histoire, les scènes d'action s'enchainent, la course poursuite est bien rythmée en alternant entre plusieurs groupes de personnages. Le combat final est surprenant avec l'apparition d'un personnage que l'on n'attendait pas du tout ! 

A la fin du tome il y a deux pages bonus exclusif à l'édition française pour nous présentent la ville de Nara et ses temples. C'est intéressant à lire.

Je continue d’être sous le charme de ce shojo atypique. Je me demande comment cela va se terminer au niveau romantisme, j'espère que cela finira bien quand même.

Le prochain tome sera le dernier puisque la série est terminée au Japon en 12 tomes.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 15 septembre 2019.

Editeur

Kazé

Merci aux Editions Kazé pour cette lecture en service presse.