Spiritual Princess - T 6

Spiritual Princess - T 6

Alors que les fêtes de fin d’année approchent, Akihime se réjouit du retour de Shun à Ryokuhô ! Seulement, la jeune fille réalise qu’il va falloir qu’elle lui annonce rapidement sa rencontre avec le jeune Gorôbô du mont Ishizuchi et l’engagement qu’elle a pris de lui rendre visite pour le Nouvel An… Car, sans Shun pour veiller sur elle, Akihime redoute un tête-à-tête avec ce jeune Tengu, qui se trouve également être son prétendant !

Avis

Une belle lecture qui met un peu plus l’accent sur la romance en n’oubliant pas le côté folklorique même s’il est un peu moins présent.

Après son apprentissage d’un mois, Shun est de retour. Akihime doit lui annoncer qu’elle doit aller rendre visite à Eisuke, le jeune Gorôbô du mont Ishizuchi, pour le nouvel an. Mais elle a du mal à lui demander de l’accompagner d’autant plus que Shun est distant avec elle. Il y a certainement une raison à son comportement mais pour l’instant il garde ses émotions pour lui... Nous voyons bien à quel point Akihime et Shun sont proches l’un de l’autre depuis leur enfance... Les petites scènes de leur enfance sont adorables, Shun était déjà bien attentionné envers elle lorsqu’il était petit.

Ensuite nous avons Noël qui approche, il est temps de chercher l’amour pour Akihime et ses camarades de classe mais bon ce n’est pas évident. Par contre, Akihime est de plus en plus troublée lorsqu’elle voit Momiji en compagnie de Shun et elle se demande pourquoi cela la blesse... Puis la rencontre du Nouvel an arrive enfin, Shun a reçu l’ordre de se faire passer pour le petit ami d’Akihime pour que Eisuke la laisse tranquille. Cela nous donne de jolies scènes de complicité ainsi qu’un peu d’humour vu le comportement de Shun et de Eisuke. Shun profite d’être au mont Ishizuchi pour discuter avec le grand kenzoku de la forêt d’un rêve qu’il fait depuis l’enfance et qui l’inquiète de plus en plus...

Nous avons aussi une sympathique sortie à la patinoire, c’est peut-être l’occasion pour Midori de se rapprocher un peu plus de celui qu’elle aime. Puisque la Saint-Valentin approche, c’est l’occasion pour les filles de préparer des chocolats toute ensemble avant de les offrir aux garçons...

La romance a une grande place dans ce tome même si les sentiments de certains restent toujours inavoués mais il y a des signes qui ne trompent pas. Faut juste être patient. L’histoire avance doucement mais les personnages évoluent bien que ce soit les personnages principaux comme Akihime et Shun, ou les personnages secondaires comme Sabûrôbô, Midori, Kindaichi. L’arrivée de Eisuke va semer un peu le trouble mais cela va peut-être enfin pousser Shun à agir... C’est avec plaisir que nous voyons que Shun s’habitue de plus en plus à être en compagnie des ses amis notamment avec Takeru. Ils s’entendent vraiment bien, pourtant au début cela ne l’enchantait pas d’aller au lycée pour veiller sur Akihime.

Les graphismes se sont améliorés aussi par rapport au tome 1 (à moins que je me sois habituée au style particulier de Nao Iwamoto, c’est possible aussi !).

Ce shojo mêlant romance et folklore devient de plus en plus intéressant au fil des tomes.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 30 janvier 2019.

Editeur

Kazé

Merci aux Editions Kazé pour cette lecture en service presse.