Nouveauté Taifu - Mai 2021

Given - T 6

Given T 6

Résumé

Aujourd'hui encore, Mafuyu pousse de tristes soupirs. L'air qu'il expire vient sans doute d'un hiver qui m'est inconnu.
Given n’a pas été sélectionné lors du festival, mais reçoit malgré tout une proposition d’une maison de disque. Ritsuka qui n’a aucun doute quant à son envie de continuer avec le groupe en parle à Mafuyu qui selon lui, acceptera forcément, mais Mafuyu refuse de donner une réponse tout de suite. Parallèlement, Ritsuka sert de guitariste temporaire dans le groupe de l’ami d’enfance de Mafuyu, Hiiragi, et ce dernier va lui faire une demande assez particulière…

Avis

Quel plaisir de lire enfin la suite de Given. L’histoire est toujours aussi touchante et personnages évoluent et nous surprennent.

Le premier chapitre met un peu plus en avant la sœur d’Uenoyama, elle est désormais la petite amie de Take (mais c’est aussi l’ex d’Akihiko). La jeune femme souhaite comprendre un peu mieux les relations qui unissent son frère aux autres membres du groupe. Par contre, elle semble en vouloir à Haruki, certainement parce qu’elle avait compris ses sentiments vis à vis de son ex. C’est plaisant de voir à quel point elle s’inquiète pour son frère.

Mais le volume est surtout consacré à Uenoyama et aux deux autres amis de Mafuyu, Hiiragi et Shizusumi. C’est très intéressant de découvrir comment se sont rencontrés Mafuyu, Hiiragi et Shizusumi lorsqu'ils étaient enfants et de comprendre le lien d’amitié qui les unit. Mais c’est également l’occasion de voir l’ombre de Yuki, leur défunt ami, qui reste inoubliable dans leur mémoire. Hiiragi a proposé à Uenoyama de faire un remplacement en tant que guitariste dans son groupe car ils ont un album à réaliser. Uenoyama, qui voyait Hiiragi comme un rival, est finalement très surpris de constater qu’il prend plaisir à jouer avec eux. Pourtant les deux hommes ne cessent de se disputer. Bien que Given n’ait pas gagné le concours, le groupe reçoit une proposition d’une maison de disque. Mais si les membres sont contents, seul Mafuyu n’est pas beaucoup plus emballé que cela. Uenoyama ne comprend pas pourquoi, il était persuadé qu’il acceptait avec joie. Peut-être qu’en côtoyant les amis de Mafuyu, comprendra-t-il ce qui l’inquiète ?

Les personnages de Hiiragi et de Shizusimi sont bien mis en avant, nous comprenons mieux leur lien, leur passé mais aussi ce qu’ils n’osent pas s’avouer. La proposition d’Hiiragi vis-à-vis dUenoyama et d’une chanson du défunt Yuki permettra-t-il de les faire se projeter vers l’avenir sans rester focalisés dans le passé ? Quant à Mafuyu, il doute à nouveau de lui, il a peur et ne comprend plus ses amis. Pourra-t-il retrouver ses sensations vis-à-vis de la musique ? Vers qui peut-il se tourner pour trouver conseil ?

L’histoire est toujours aussi touchante, les personnages sont maitrisés.

Le style graphique est toujours aussi délicat et soigné. Le découpage des planches est efficace. Les visages sont expressifs.

L’attente va être très longue avant de pouvoir lire la suite.

Lire l'article sur la série

Note : 4/5

Kachô Fûgetsu - Beauties of Nature - T 4

Kachô Fûgetsu - Beauties of Nature - T 4

Résumé

Daiki, je suis venu ce soir pour que tu tiennes ta promesse.
Daiki a été enseveli lors d’un éboulement sous les yeux de Sawato. Ils parviennent à le sauver et, à son réveil, Sawato l’embrasse. Un soir, ce dernier se rend chez Daiki pour l’obliger à tenir la promesse qu’il lui avait faite quelques jours avant son accident. L’arc de Sawato et Daiki arrive son paroxysme. C’est maintenant au tour de Hizuru d’entrer sur le devant de la scène.

Avis

Une lecture toujours ainsi sympathique avec ce quatrième tome.

Plus de la moitié du volume est consacré à l’histoire de Daiki, le potier, et de Sawato, le jeune chef du village. Nous découvrons ainsi le passé de ce couple notamment ce qui s’est déroulé après le séisme qui a détruit l’atelier familial de Daiki et  qui l’a enseveli. Heureusement il a pu être sauvé à temps mais l’idée de le perdre a permis à Sawato de prendre conscience de ses sentiments. Lorsqu'il décide d’aller voir Daiki convalescent, il a la douleur de constater que celui qu’il aime a perdu la mémoire de ce qui s’est passé lors des trois derniers mois. Se souvient-il encore de la promesse qu’il lui a faite ? De plus, ses réactions ne sont pas aucun douce qu'auparavant ? Comment va se conclure leur histoire ?

Cet arc Daiki / Sawato nous apporte toutes les informations concernant leur relation. Sawato se demande comment il est perçu désormais par Daiki. Est-ce que le potier l’aime vraiment ou non ?

Après cette histoire, un nouvel arc commence concernant Hizuru et Yômei. Ce dernier a promis de veiller sur sa belle-sœur et sa fille depuis l’assassinat de son frère. L’amour que porte Hizuru à Yômei semble à sens unique. Mais un bouleversement s’annonce car désormais l’identité de l’assassin du « parrain » yakusa semble trouvée. Qui est-il ? Le connaissait-il ? Etait-il un proche ? En tout cas, c’est Hizuru qui est chargé de l’éliminer… Cela risque de bouleverser leurs vies.

L’histoire est toujours aussi intéressante à suivre quel que soit le duo que l’on suit.

Les graphismes sont fins, les traits sont sensuels. Les visages sont expressifs et le découpage des planches est efficace. C’est soigné et délicat. 

Les scènes érotiques sont explicites. C'est pour public averti.

L’édition est de qualité, elle est bien épaisse avec 250 pages. Une illustration en couleurs se situe au début du tome.

Je continue d'être conquise par cette histoire et j’ai hâte de lire la suite surtout avec un tel suspense à la fin.

Lire l'article sur le T 1 Lire l'article sur le T 2 Lire l'article sur le T 3

Note : 4/5

Merci à Taifu pour ces lectures en service presse. 
Mis en ligne par Sylvie le 7 juin 2021. Mis à jour le 28 juin 2021.