Takane & Hana - T 7

Takane & Hana - T 7

Après avoir d’abord refusé son aide, Takane apprend à vivre comme les gens du peuple auprès de Hana et s’adapte ainsi à son nouveau quotidien. Grâce à la jeune lycéenne, l’ancien riche reprend alors du poil de la bête et retrouve peu à peu son caractère habituel. Toutefois, suite à ces épreuves, Hana a découvert de nouvelles facettes de Takane et ne peut désormais plus nier ses sentiments. Mais pas question de capituler pour autant ! Il suffit juste de ne rien laisser transparaître…
Quand Takane renaît de ses cendres, Hana se fait plus tendre…

Avis

Grâce à un service presse de Kazé, j’ai pu lire en avant-première le tome 7 de Takane & Hana. C’est toujours aussi bien !

La couverture est bien différente des autres tomes, je la trouve magnifique avec de la mélancolie mais aussi de la tendresse.

La lecture est toujours aussi plaisante et drôle, Takane reprend peu à peu le moral après le choc qu’il a subi puisque désormais il doit vivre comme les gens du peuple, il ne peut plus vivre dans le luxe. Heureusement Hana est là pour le soutenir et Takane comprend enfin que l’argent n’intéresse pas la lycéenne. Il sera touché par sa gentillesse même si cela ne les empêchent pas de s’envoyer des pics. Certaines situations m’ont bien fait rire. Vu qu’il n’a plus beaucoup d’argent, il ne peut plus la remercier avec des cadeaux de luxe mais il lui fera quand même un beau cadeau... mais cela se retournera contre lui d’une certaine façon (gros rire).

Les personnages évoluent vraiment bien. Takane se débrouille pas si mal dans sa nouvelle vie. Parfois il peut avoir un regard très tendre et apaisé aux côtés d’Hana, il est craquant. Il dévoile aussi un petit côté protecteur. Hana a désormais clairement conscience de ses sentiments mais évidemment il ne faut pas qu’elle le montre à celui qui est concerné...

En tout cas, cela promet pour le prochain tome où Takane sera certainement en grande forme !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 13 août 2017.

Editeur

Kazé
Merci à Kazé pour ce tome reçu en service presse.