We never learn - T 2

We never learn - T 2

Le tutorat de Nariyuki auprès de ses trois élèves se passe bien et Uruka a même réussi son dernier test d’anglais ! Cependant, le proviseur et Mlle Kirisu, la CPE du lycée, doutent que le jeune homme parvienne à aider Rizu et Fumino à progresser. Ils lui lancent alors un ultimatum : si elles n’obtiennent pas la moyenne aux prochains examens… il devra renoncer à sa mission auprès d’elles.

Avis

Une très bonne lecture avec ce tome 2 qui m’a beaucoup fait rire. Je le préfère au premier tome.

Cette fois nous voyons bien les multiples efforts que les filles effectuent pour s’améliorer dans des matières qu’elles ne comprennent pas. Rizu est une génie des sciences mais elle est faible en littérature, elle veut pourtant étudier la psychologie. Fumino est une génie en lettres mais elle a des résultats catastrophiques en math, elle veut néanmoins étudier l’astronomie. Uruka est une athlète mais elle n’aime pas étudier, pourtant elle doit impérativement devenir forte en anglais pour continuer le sport. Vu leurs souhaits d’avenir, ce n’est pas gagner mais leur tuteur Nariyuki croit en elles, contrairement à la CPE qui fut leur tutrice. Au lieu de les encourager dans leurs projets, la CPE veut que les filles s’orientent dans les matières où elles excellent. Mais pour Nariyuki, il est hors de question qu’elles changent d’orientation et il est déterminé à les faire réussir ! De leur côté, les filles entendent une conversation entre le proviseur et la CPE où il est question d’arrêter le "tutorat" si elles n’ont pas plus que la moyenne aux partiels. Cela va les rebooster à fond !! Il est hors de question de ne plus avoir Nariyuki pour les aider surtout que c’est la seule personne qui croit en elles...

L’humour est vraiment très présent pendant toute la lecture. Nariyuki se retrouve bien malgré lui dans des situations cocasses qui ne peuvent que nous faire rire. Entre une fille qui veut ressembler à une princesse, une autre qui est persuadée d’avoir pris du poids, une qui réalise en plein match qu’elle a oublié de mettre quelque chose ou se retrouver enfermé là où il ne faut pas, Nariyuki ne sait plus où se mettre. Heureusement il est sérieux et il ne comprend pas trop, d’autres que lui profiteraient de la situation... Les filles réalisent peu à peu qu’elles tiennent beaucoup à leur tuteur. En tout cas, une chose est sûr, elles font des efforts pour lui avant de le faire pour elles-mêmes mais au moins le résultat est là, c’est déjà bien.

Les personnages qui apparaissent dans ce tome sont prometteurs et cela ne m’étonnerait pas que le comportement naturel et la gentillesse de Nariyuki fasse d’autres ravages surtout avec cette fin... Cela promet pour la suite !

L’histoire est toujours aussi bien ficelée et bien rythmée. Le découpage des planches accentue les situations cocasses. Les visages sont toujours expressifs surtout celui du lycéen.

Le lecteur comprend bien qu’il ne faut jamais abandonner et persévérer pour atteindre son objectif et qu’il suffit d’une seule personne pour nous pousser à aller de l’avant.

J’ai passé un très bon moment de détente avec cette lecture, on ne peut qu’avoir le sourire en refermant le tome.

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 25 novembre 2018.

Editeur

Kazé

Merci aux Editions Kazé pour cette lecture en service presse.