Yureka - T 8

Yureka T8

La résistance s’organise à Lucyperia, où l’union des cinq guildes prépare l’assaut de l’armée du clan des démons. Mais est-ce que les joueurs seront de taille à affronter des adversaires toujours plus puissants ? Peut-être que le temps des héros est arrivé !

Avis

Quel tome époustouflant très riche en action et en combats !

Cela fait une semaine que le tournoi en duel s’est terminé. L’armée des démons s’apprête à attaquer la ville de Lucyperia. Les cinq guildes unifiées s’élancent contre les démons. Parviendront-elles à lutter contre ces ennemis ? Des guerriers restent également dans la ville pour la défendre mais seront-ils encore assez nombreux ? En effet, les personnages qui meurent pendant cet événement ne pourront pas se reconnecter avant sa fin sauf s’ils acceptent de perdre des points d’expériences… La défense de la ville s’annonce difficile mais heureusement quelques renforts de personnages éliminés lors du tournoi seront bienvenus mais les combats ne seront pas faciles face à de redoutables adversaires !

Pendant que la ville est attaquée, nos principaux héros continuent d'avancer dans les donjons afin d’arriver devant le roi des démons. Là aussi, les deux groupes vont faire face à de puissants ennemis et l’esprit d’équipe n’est pas évident pour certains membres…

L’humour est très présent malgré le danger autour des personnages.

C’est un pur plaisir de lire ce tome qui est riche en rebondissements. Nous sommes clairement en pleine lecture d’heroic-fantasy avec des combats, de la magie, des créatures redoutables et des personnages charismatiques et courageux !

Les graphismes sont beaux et soignés. Le chara-design des personnages est plaisant. Le découpage des planches est efficace et les visages sont expressifs. Les scènes de combats sont bien rythmées.

Après cette lecture, nous comprenons que le tome précédent mettait bien en place les personnages qui s'illustrent ici.

C'est une lecture addictive à découvrir !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 9 avril 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.